Ricciardo cache sa déception au sujet de l'évolution Renault

partages
commentaires
Ricciardo cache sa déception au sujet de l'évolution Renault
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
14 nov. 2015 à 17:53

La nouvelle unité de puissance utilisée par l'Australien aurait dû lui permettre de de qualifier devant son équipier, équipé de l'ancienne version. Peine perdue.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

Daniel Ricciardo n’est pas parvenu à prendre le meilleur sur son équipier Daniil Kvyat en qualifications et s’élancera depuis la neuvième position de la grille de départ.

Un résultat qui permettrait en soi à penser aux points en course, si une pénalité de 10 places pour un changement de moteur ne repoussait pas ce dernier en 19ème place de la grille. Mais la performance s’avère elle aussi tout de même teintée de déception pour l’Australien, qui utilise justement une unité de puissance évoluée et différente de celle de Kvyat, pourtant qualifié devant lui.

"Le weekend est passé sans accroc pour nous, et en qualifications, nous avons besoin de ce dixième [apporté par le développement Renault] pour partir plus haut. Mais nous partons du fond de grille de toute façon".

Ricciardo devra dépasser en piste et compter sur une agressive stratégie de course pour prendre la roue des autos qui disposent d’un rythme similaire au sien, en course.

"Nous sommes plus rapides que le groupe de voitures autour de nous, mais serons-nous suffisamment rapides pour remonter dans les points? Dans mon cas, je me suis focalisé sur la course en termes de réglages. Vu que je pars du fond de grille, la course est le plus important. Mais mon objectif est de battre mon coéquipier et d'être aussi rapide que possible, donc avoir ce jeune Russe devant moi aujourd'hui…Flûte alors!", plaisante-t-il.

L’évolution Renault n’apporte pour le moment pas de signe de progrès concret sur le rythme pur.

"En qualifications on peut se comparer à son coéquipier et... disons que je n'étais pas plus rapide que mon coéquipier en ligne droite. Il fallait essayer, il n'y avait rien à perdre, mais honnêtement, cela ne nous a pas du tout apporté ce que nous recherchions".

Prochain article Formule 1
Nasr pénalisé sur la grille à Interlagos

Article précédent

Nasr pénalisé sur la grille à Interlagos

Article suivant

Un premier secteur moyen coûte la pole à Hamilton

Un premier secteur moyen coûte la pole à Hamilton