Ricciardo pense que "l'ego des pilotes" jouera un rôle en Autriche

Le pilote Renault Daniel Ricciardo estime que l'ego des pilotes va entrer en jeu au moment de la reprise de la discipline reine, en Autriche.

Daniel Ricciardo fera partie des très rares pilotes qui auront déjà parcouru le tracé du Red Bull Ring avant la reprise, grâce aux essais menés par Renault avec la monoplace 2018 la semaine passée. Malgré tout, l'Australien ne s'attend pas à ce que le moindre avantage tiré de ce roulage ne dure pendant le week-end du GP d'Autriche. "Nous aurons beaucoup d'essais, donc le week-end de course va se passer normalement", a-t-il déclaré dans un podcast de la F1. "Nous aurons beaucoup de temps dans le baquet avant la course."

"Mais ensuite les lumières vont s'éteindre et, assurément, tout le monde fera 'je me suis mieux entraîné lors de ma quarantaine' ou 'je suis moins rouillé que toi'. Je suis sûr que l'ego de certains pilotes va entrer en jeu. Ou alors tout le monde va être vraiment prudent, 'ça fait bizarre !' Je pense que ça va être très intéressant. Nous ne savons pas vraiment combien de courses nous allons avoir cette année, donc il va probablement y avoir la mentalité 'faisons en sorte que celle-ci compte'."

Lire aussi :

Il affirme en tout cas que le test à Spielberg a été utile, surtout pour réhabituer son corps aux contraintes du pilotage après une pause forcée de trois mois. "C'était bon d'y revenir. Les premiers tours, ça faisait un peu bizarre. C'est comme tout : quand vous faites quelque chose quasiment toute votre vie, il ne faut pas longtemps pour retrouver des sensations, et tout semble normal très rapidement."

"Mais clairement, la première fois, en montant [dans la voiture] et en quittant les stands, les premiers tours, c'était un peu étrange. Mais je suis vraiment content que nous l'ayons fait, juste pour retirer les toiles d'araignées, même le genre de douleur générale après le premier jour, je sens que je l'ai surmontée désormais."

"C'était une bonne chose de retrouver le mode travail. Même si la quarantaine était belle à la ferme [en Australie], la vraie compétition et le travail sérieux me manquaient. Évidemment, nous avons piloté la R.S.20 en essais avant le début de cette pandémie. Je vais dire qu'un grand chemin a été parcouru en deux ans ; en fait, c'est bien de piloter une voiture vieille de deux ans, parce que ça montre les progrès faits par la discipline."

Ricciardo espère en tout cas que Renault sera en position de mener le peloton derrière les équipes du top 3. "Tout ce que nous avons actuellement, c'est un test en février. Nous avons en quelque sorte fait notre analyse après les tests, et nous avons essayé de savoir où chacun se situait. Tout ce que je peux dire, c'est que pour la voiture de tête en milieu de peloton, il était vraiment difficile de savoir si c'était nous ou pas. Il semble qu'au moins trois des équipes du milieu de peloton se tenaient en moins d'un dixième."

"L'année dernière, l'Autriche a peut-être été pour nous le pire week-end de l'année. Je pense que si nous pouvions arriver et être à l'avant du milieu de peloton, je pense que ça serait une bonne chose pour nous sur le reste de la saison."

Lire aussi :

Les essais du Red Bull Ring ont également offert à Renault la possibilité de tester et de s'habituer aux nouveaux protocoles dans la ligne des stands et les garages introduits par la FIA pour la lutte contre le COVID-19. "C'était clairement différent, tous nos débriefings, toutes nos réunions, se déroulaient par le biais d'appels vidéo. La plupart d'entre nous étions assis au même endroit, mais à distance, donc nous faisions tous notre débriefing par vidéo, tout le monde portait le masque dans le garage."

"Et le mécanicien qui vous attache, je lui ai dit de ne pas s'approcher trop près de moi ! C'est assez intime quand ils commencent à vous attacher, les sangles d'entrejambe et tout ça. Tout le monde s'y habitue, je pense qu'il y a juste un peu plus de prise en compte de l'espace personnel. Comme toute chose, quand il y a un changement, on prend un peu de temps pour s'adapter, mais avec le temps, on finit par le faire."

partages
commentaires
Après le COVID-19 et pour la diversité : la F1 lance #WeRaceAsOne

Article précédent

Après le COVID-19 et pour la diversité : la F1 lance #WeRaceAsOne

Article suivant

Pas d'évolution de l'état de santé d'Alex Zanardi

Pas d'évolution de l'état de santé d'Alex Zanardi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Daniel Ricciardo
Auteur Fabien Gaillard
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021