Ricciardo : Netflix a mis la F1 "sur la carte" aux États-Unis

Daniel Ricciardo juge que la série de Netflix, Drive to Survive, a ajouté la F1 "sur la carte" aux États-Unis après une première saison réussie l'an dernier.

Ricciardo : Netflix a mis la F1 "sur la carte" aux États-Unis

Daniel Ricciardo était l'un des pilotes les plus en vue dans la première saison de la série Drive to Survive, produite en 2018 et diffusée en début d'année dernière sur la plateforme. Il avait d'ailleurs été au centre de plusieurs épisodes, où l'on suivait notamment son duel avec Max Verstappen et sa décision de quitter Red Bull pour Renault en fin de saison 2018. Interrogé dans l'émission The Daily Show with Trevor Noah, Ricciardo est revenu sur l'impact qu'a eu la série sur la croissance de la F1 aux États-Unis, et avoue avoir remarqué une différence depuis la sortie de la série.

"Je sens que la F1 devient de plus en plus importante ici, aux États-Unis. Drive to Survive l'a mise sur la carte", a déclaré l'Australien. "Je passe un peu de temps aux États-Unis, et jusqu'à l'année dernière, peu de monde me disait bonjour, pas de manière négative, mais les gens ne me reconnaissaient pas en tant que pilote de F1. Et maintenant, on me dit 'on t'a vu sur Netflix, Drive to Survive était géniale'. Nous portons des casques, donc peu de gens ont l'occasion de voir notre visage régulièrement, et pouvoir mettre un visage sur les noms a grandement aidé."

Lire aussi :

La F1 a cité le succès de la série Netflix comme étant la clé dans sa croissance auprès des plus jeunes spectateurs, Liberty Media ayant révélé le mois dernier que 62% de ses nouveaux fans avaient moins de 35 ans. Ricciardo était très populaire lors de la première saison, où il a été suivi à la fois sur les circuits, mais aussi en dehors, puisqu'on le voyait notamment avec sa famille en Australie. Il pense qu'il était important de conserver un élément de divertissement et juge que les pilotes trop sérieux "n'aident pas le sport".

"Du fait que j'ai grandi en Australie, au soleil, ça a aidé ma personnalité à être joyeuse", poursuit-il. "Je fais mon métier de rêve. Il faut parfois s'en souvenir, vous devenez très compétitif. Parfois, [vous êtes tellement] impliqué que vous oubliez de garder de la perspective. C'est mon métier de rêve, je parcours le monde pour piloter des voitures en rond, ce qui est plutôt génial."

Le succès du programme a poussé Netflix à signer pour une seconde production, et la deuxième saison de Drive to Survive sera mise en ligne sur la plateforme à partir du 28 février. Cette fois-ci, elle permettra d'accéder à toutes les équipes de la grille, Mercedes et Ferrari ayant autorisé un accès aux caméras de la plateforme américaine, contrairement à leur décision de ne pas y participer pour la première saison.

partages
commentaires
Gagner à tout prix : Ferrari ne lève pas le pied sur les dépenses

Article précédent

Gagner à tout prix : Ferrari ne lève pas le pied sur les dépenses

Article suivant

Technique - Que peut-on attendre de Mercedes en 2020 ?

Technique - Que peut-on attendre de Mercedes en 2020 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Auteur Luke Smith
Comment évolue la course au développement en F1 ? Prime

Comment évolue la course au développement en F1 ?

Comme il est de coutume en Formule 1, le Grand Prix d'Espagne a vu l'introduction d'évolutions sur les monoplaces, ce qui nous a donné un meilleur aperçu de la hiérarchie de la saison 2021.

Formule 1
16 mai 2021
Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Formule 1
15 mai 2021
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021