Ricciardo : Les progrès récents de Renault ont "allumé le feu"

Peut-être suffisait-il d'une étincelle pour voir grandir la flamme dans ses yeux ?

Ricciardo : Les progrès récents de Renault ont "allumé le feu"

Daniel Ricciardo se réjouit du fait que la récente forme de Renault semble avoir "allumé un joli feu" au sein de l'équipe franco-anglaise, dont il indique qu'il lui rappelle ce qui faisait l'une des forces de son ancienne équipe Red Bull.

L'Australien a solidement contribué au bon résultat d'ensemble signé par Renault au Canada, ayant permis à l'équipe de revenir en cinquième position du championnat du monde des constructeurs, à deux points de McLaren. La double arrivée dans les points s'est produite avant l'arrivée du team sur le tracé du Castellet, où Renault n'a pu faire mieux que la huitième place en qualifications.

Après avoir connu un début de saison difficile en raison de problèmes de fiabilité d'éléments liés à l'unité de puissance, Ricciardo se montre ravi de cette nouvelle bourrasque d'optimisme ayant envahi l'équipe, qui constate ses progrès. "Il est certain que c'était important", sourit celui qui se fait de plus en plus sa place dans le team. "Je pense que ça arrivait tout doucement : nous avions enchaîné une série de Q3. Je crois que nous commençons tout doucement à relâcher la pression. Mais aussi qu'en tant qu'équipe, ça n'a pas donné qu'un sentiment du genre 'c'est correct', ça a aussi allumé un plutôt joli feu !"

"Je pense que l'équipe a enfin goûté à la douceur d'un assez bon résultat pour la première fois depuis un moment, particulièrement après les qualifications. À deux doigts d'être interviewé après les qualifs [comme c'est le cas pour le top 3, ndlr]... Rien que de humer cela, ça a fait du bien !"

Lire aussi :

Ricciardo est conscient de là d'où vient Renault et n'espère pas des podiums immédiats, mais il perçoit une progression en cours au sein du team qu'il a rejoint cet hiver. Une progression qui modifie l'état d'esprit interne. "Bien entendu, le compétiteur en moi en désire toujours plus. C'est toujours en moi. Mais voir ça chez les ingénieurs, les mécaniciens et tout le monde, ce rayonnement chez eux... C'était chouette." La confiance monte chez Renault, et si le niveau de l'équipe est encore loin de celui de Red Bull, Ricciardo se délecte de constater qu'une certaine atmosphère qu'il a déjà connue dans le passé se retrouve désormais chez les troupes d'Enstone.

"Je pense que c'est la chose la plus importante", poursuit celui qui est connu pour être un catalyseur d'énergie positive. "Quand je suis arrivé chez Red Bull, ils venaient de gagner quatre titres mondiaux. Je suis donc arrivé dans l'équipe avec un certain niveau de confiance, et non d'arrogance. Mais une confiance qui a parfois pu être perçue comme de l'arrogance. Mais ils se savaient les meilleurs. C'est de ce niveau de confiance que je parle, et ici, il prend un peu de temps à monter. Il n'y a qu'à voir la manière dont le team répond à un combat en piste ou un bon résultat. Au lieu d'un simple petit applaudissement, c'est du genre 'allez, vas-y !' et j'ai vu que ça s'est déjà transformé [chez Renault] depuis les quelques premières courses. Je pense qu'ils commencent à réaliser que de plus grandes choses sont possibles, et cela crée une certaine atmosphère dans le garage."

partages
Grosjean : "Il faut que l'on commence à s'en prendre à nous-mêmes"

Article précédent

Grosjean : "Il faut que l'on commence à s'en prendre à nous-mêmes"

Article suivant

LIVE F1 - Suivez le GP de France en direct

LIVE F1 - Suivez le GP de France en direct
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021