Richards : Les moteurs actuels sont trop complexes et trop chers

David Richards regrette que le règlement moteur en F1 ait atteint un tel niveau de complexité, qui engendre selon lui des coûts et empêche la venue d'autres manufacturiers dans la discipline.

Richards : Les moteurs actuels sont trop complexes et trop chers

L'arrivée des V6 turbo hybrides en 2014 a été largement critiquée, notamment à cause du manque de bruit initialement constaté, mais aussi pour les coûts engendrés avec cette réglementation, préparée depuis plusieurs années. Un long développement débuté bien plus tôt par Mercedes, qui a dominé nettement les premières saisons de la réglementation, en parvenant à maîtriser les moteurs les plus technologiques de l'Histoire de la F1.

Après les prémices d'hybridation apportés dès 2009 par l'arrivée du KERS, les blocs propulseurs sont passé de huit à six cylindres, ont reçu un turbo mais surtout un système hybride complet. Initialement critiqué, celui-ci a tout de même permis d'atteindre 50% d'efficacité thermique, un taux jamais observé auparavant puisque les V8 atmosphériques atteignaient difficilement les 30%. Mais de telles performances ne sont possibles que grâce à une complexité qui est parfois accusée d'être trop poussée.

David Richards est de ceux qui jugent ces V6 hybrides très impressionnants, mais le Britannique avait déjà noté que la F1 n'avait pas su en faire une promotion correcte, Bernie Ecclestone jugeant publiquement que les moteurs n'étaient pas assez bruyants. Le président de la fédération britannique du sport automobile soulève le fait que cette quête technologique est peut-être trop élitiste, et qu'elle empêche certainement des constructeurs de se lancer en F1, de par le travail qu'elle nécessite et les coûts qu'elle engendre.

 

Lire aussi :

"L'investissement pour y arriver est juste colossal", a déclaré Richards à Motorsport.com. "[C'est] quelque chose qui ne pourrait même pas être envisagé par les constructeurs automobiles aujourd'hui, dans l'environnement actuel. Il faudrait faire quelques pas en arrière avant que ça soit faisable, que quelqu'un investisse l'argent nécessaire pour réussir à se mettre au niveau des motoristes actuels. Ces blocs propulseurs ont les moteurs à combustion les plus sophistiqués jamais construits."

L'exemple de Honda est d'ailleurs révélateur, puisque le manufacturier japonais est arrivé avec une année de retard sur Mercedes, Ferrari et Renault, et l'a payé avec un retard colossal en performance et en fiabilité pendant plusieurs années. Le fait que Mercedes ait débuté le travail sur ce programme dès 2009, soit cinq ans avant l'arrivée en course de cette technologie, montre aussi que la tâche est peut-être trop ardue.

Avec l'abandon des V8, Cosworth s'était retiré de la Formule 1 fin 2013 et bien qu'un retour était à l'étude pour 2021, le manufacturier indépendant a abandonné cette idée devant l'ampleur financière et technique de la tâche. Pour Richards, les V6 hybrides empêchent tout simplement un fabricant indépendant de se lancer dans l'aventure, et il est certain que cette possibilité n'est envisageable que par des constructeurs établis industriellement et aux finances solides : "Pas avec le Règlement Technique tel qu'il est aujourd'hui, il est simplement trop compliqué et trop complexe."

Propos recueillis par Jake Boxall-Legge

partages
commentaires
Le plan pour 2 GP d'Autriche obtient le feu vert du gouvernement

Article précédent

Le plan pour 2 GP d'Autriche obtient le feu vert du gouvernement

Article suivant

Une autre bonne nouvelle en vue du GP de Grande-Bretagne

Une autre bonne nouvelle en vue du GP de Grande-Bretagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Emmanuel Touzot
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021