Formule 1 GP d'Espagne

Sainz reproche à Leclerc de trop se plaindre

Après leur lutte âpre des premiers tours, Carlos Sainz a réagi aux propos de son équipier Charles Leclerc.

Charles Leclerc, Scuderia Ferrari, Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, au Parc Ferme

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Le Grand Prix d'Espagne 2024 de F1 a été marqué par quelques luttes directes en piste, dont celle ayant opposé les deux Ferrari à la fin du deuxième et au début du troisième tour. Carlos Sainz, alors sixième, a attaqué Charles Leclerc dans la ligne droite de départ/arrivée avant de tenter l'extérieur au premier virage.

Les deux pilotes sont entrés en contact, ce qui a légèrement endommagé l'aileron avant du Monégasque, avant que Sainz ne passe hors piste pour terminer son dépassement. La suite de la course a vu les deux pilotes déployer des stratégies différentes qui ont finalement fait tourner la lutte interne à l'avantage du #16, qui a même bénéficié d'une consigne de course au 55e tour pour passer à la cinquième position et tenter d'aller chercher George Russell, en vain.

La manœuvre des premiers tours est toutefois restée en travers de la gorge de Leclerc, qui a en particulier affirmé que son équipier n'avait pas respecté une consigne de préservation des pneus en début de course donnée par la Scuderia. Interrogé sur les propos tenus par le Monégasque, Sainz a lancé sur Sky Sports : "Ça fait trop de fois qu'il se plaint de quelque chose après la course."

Lire aussi :

Puis il a justifié sa tentative en pointant le fait que les Mercedes s'étaient élancées en pneus rodés, a priori moins efficace en entame de relais, et que les dépasser était là aussi un objectif fixé avant le départ : "J'étais à l'attaque. Nous étions sur des pneus tendres neufs, Mercedes était sur des pneus tendres déjà utilisés. Il fallait attaquer dès les premiers tours quand on a un pneu neuf et les dépasser. Comme nous l'avions dit avant la course."

"J'ai doublé Charles parce que... je ne sais pas s'il a fait une erreur ou s'il gérait un peu trop. Ensuite, j'ai continué et j'ai failli dépasser Lewis, et j'ai fait l'undercut sur Lewis, j'ai failli dépasser Russell aux arrêts aux stands."

"J'ai essayé de faire ce que j'ai à faire en tant que pilote, ce qui m'est demandé en tant que pilote. Il a dû gérer davantage, et à la fin, cela a payé pour lui, car il m'a battu à la fin avec une stratégie tendres-mediums-tendres. J'ai choisi d'être agressif, tendre-medium-dur, et ça n'a pas payé. C'est comme ça."

VIDÉO - Le résumé du GP d'Espagne

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Norris : "J'aurais dû gagner la course"
Article suivant Russell explique son double dépassement par l'extérieur au départ

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France