Steiner : Sans expérience, pas de pilotes américains chez Haas

Günther Steiner, directeur de Haas F1, a expliqué pourquoi l'équipe américaine n'avait toujours pas engagé de compatriotes pour piloter ses machines en Grand Prix.

Logan Sargeant, Williams FW44

Photo de: Williams F1

En 2023, et pour la première fois depuis la saison 2007 avec Scott Speed, un pilote américain sera sur la grille de départ pour le coup d'envoi de la saison de F1. Logan Sargeant va en effet devenir le 151e représentant de la bannière étoilée à prendre le départ d'un Grand Prix comptant pour le Championnat du monde, après que Williams l'a choisi pour remplacer Nicholas Latifi.

Et l'arrivée de Sargeant en catégorie reine a également été l'occasion de poser une question que Haas entend souvent : pourquoi l'écurie américaine n'engage pas de compatriotes ? En F1 depuis 2016, Haas a déjà titularisé deux Allemands, un Français, un Mexicain, un Danois, un Brésilien et un Russe... mais pas d'Américains.

Invité de la chaîne de télévision texane KVUE, le directeur Günther Steiner a expliqué que l'expérience en F1 était une qualité primordiale chez un pilote, ce qu'aucun ressortissant américain ne possède pour le moment.

"Nous avons eu deux rookies [en 2021] et un [pilote inexpérimenté] l'année dernière", a-t-il d'abord reconnu, en faisant référence au recrutement de Mick Schumacher et Nikita Mazepin en 2021. "En tant qu'équipe, nous sommes encore très jeunes, nous sommes encore l'équipe la plus jeune de la F1. Pour nous, en ce moment, il y a plus de performance à gagner pour améliorer et rendre l'équipe prête. Parce que, pour le moment, il n'y a pas de pilote américain expérimenté en F1."

Logan Sargeant au volant de la Williams FW44 lors des essais d'après-saison à Abu Dhabi.

Logan Sargeant au volant de la Williams FW44 lors des essais d'après-saison à Abu Dhabi.

Steiner a également pointé du doigt le manque d'engouement outre-Atlantique concernant les futurs débuts de Sargeant en Formule 1 alors que l'arrivée d'un pilote américain est réclamée depuis un certain temps.

"Il y a un Américain qui arrive en F1 et ça ne fait pas beaucoup de bruit", a-t-il déploré. "Ça m'a peu manqué parce que tout le monde dit : 'Nous voulons un pilote américain, nous voulons fabriquer un pilote'. D'accord, Haas n'a pas de pilote américain mais je soutiens toujours Sargeant et ce qu'il accomplit, parce qu'il met les pieds dans un endroit peu accueillant. Mais ça ne fait pas beaucoup [de bruit]."

"Il n'y a aucun pilote américain avec de l'expérience en F1. Il y en a un qui va [arriver en F1] et il a besoin de tout le soutien possible. Je ne pense pas que ce soit le cas pour l'instant. J'espère que ça viendra, parce que je souhaite qu'il gagne de l'expérience et qu'une fois qu'il en ait, qu'il vienne chez nous, l'équipe américaine."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Comment va se terminer le conflit entre la F1 et la FIA ?
Article suivant Nico Hülkenberg : dans la tête d'un pilote revigoré pour la F1

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France