Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Le changement technique qui a transformé la Mercedes à Singapour

partages
commentaires
Le changement technique qui a transformé la Mercedes à Singapour
Giorgio Piola
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Jonathan Noble
19 sept. 2018 à 16:20

Une grande partie de la victoire de Lewis Hamilton à Singapour est due à son pilotage exceptionnel, mais aussi à une modification technique apportée à sa Mercedes W09.

La gestion de la température des pneus, talon d’Achille des bolides Mercedes au cours des dernières années, est soudainement devenue sa force sur le circuit de Marina Bay le week-end dernier.

L’analyse des chronos réalisés lors des qualifications démontre que par rapport à la Ferrari SF71H, la Mercedes W09 a été capable d’empêcher ses pneus arrière de surchauffer dans le secteur final du circuit, ce qui résultait en une meilleure vitesse.

En course, Hamilton est parvenu à tirer le maximum de ses pneus arrière beaucoup plus longtemps que Sebastian Vettel durant le premier relais. Ainsi, le pilote Mercedes a pu se construire une bonne avance sur son rival.

La Mercedes W09 est capable d’extraire le plein potentiel de ses enveloppes, surtout les pneus arrière, et il est presque certain qu’un nouveau tambour de frein, utilisé pour la première fois à Singapour, y est pour quelque chose.

Tambour de frein de la Mercedes-AMG F1 W09

Tambour de frein de la Mercedes-AMG F1 W09

Photo de: Giorgio Piola

Quelles sont les modifications ?

La photo ci-dessus a été prise par notre expert technique Giorgio Piola, au moment où les voitures ont été alignées sur la grille de départ du Grand Prix de Singapour.

Le nouveau tambour de frein en fibre de carbone possède des conduits de refroidissement différents et, plus important encore, une profonde forme concave, fort différente de l’ancien tambour (voir ci-dessous).

Tambour de frein de la Mercedes F1 AMG W09

Tambour de frein de la Mercedes F1 AMG W09

Photo de: Gorgio Piola

L’ancien tambour Mercedes ressemblait à ceux de presque toutes les autres monoplace, y compris ceux de la Ferrari (voir ci-dessous).

Tambour de frein de la Ferrari SF71H

Tambour de frein de la Ferrari SF71H

Photo de: Giorgio Piola

La forme concave crée une petite chambre à air à l'intérieur de la paroi de la jante, ce qui permet d'extraire plus de chaleur du pneu lorsqu'il tourne à grande vitesse, et d'éviter ainsi la surchauffe.

Ce tambour modifié a certainement été créé afin de fonctionner de concert avec les nouvelles roues à nervures utilisées pour la première fois en Belgique.

Vue détaillée d'une jante de Mercedes AMG F1 W09

Vue détaillée d'une jante de Mercedes AMG F1 W09

Photo de: Giorgio Piola

Le but de ces nervures est d’accroître la surface de la jante afin d’améliorer son refroidissement.

Quelle est l'incidence de ces changements ?

La modification du concept du moyeu de roue aurait suffi à changer les caractéristiques thermiques du comportement du caoutchouc des pneus de la W09 et à aider les pilotes à les empêcher de surchauffer.

En effet, avant le week-end, Aldo Costa, directeur technique de Mercedes, avait révélé que l'un des principaux objectifs de l’équipe au cours des dernières semaines avait été de parvenir à contrôler la température des pneus arrière.

Il a été noté à plusieurs reprises que Mercedes retirait les couvertures chauffantes des pneus arrière avant celles des pneus avant, afin de tenter de réduire les ennuis de surchauffe.

En parlant de la monoplace, Costa avait déclaré à Motorsport.com : "Nous pensons que de manière générale, le comportement de la voiture dans les virages est son point fort, mais nous devons encore travailler sur la gestion de la température des pneus arrière. Nous prévoyons de faire des progrès à Singapour, où nous aurons quelques modifications conçues dans ce but précis. Nous progresserons, mais je ne peux pas affirmer si ce sera suffisant".

Hamilton a réalisé la pole position à Singapour et son coéquipier, Valtteri Bottas, a surclassé Kimi Räikkönen.

Comparaison des ailerons arrière de la Mercedes AMG F1 W09, GP de Singapour

Comparaison des ailerons arrière de la Mercedes AMG F1 W09, GP de Singapour

Photo de: Gorgio Piola

Les autres modifications

Mercedes n’a pas travaillé que sur la gestion de la température des pneus à Singapour.

Des modifications aérodynamiques ont été apportées à la W09 avec, entre autres, une optimisation de l’aileron arrière à gros appuis.

Le design utilisé s’inspire beaucoup de celui de McLaren, qui exploite une zone grise de la réglementation technique pour ce qui est de la zone de transition entre les différentes largeurs de l’aileron.

La FIA va revoir la rédaction de cet article du règlement pour la saison prochaine, afin d’empêcher les écuries d’exploiter cette faille.

Mercedes est devenue la deuxième des quatre écuries à en profiter. Cet aileron fut utilisé pour la première fois en Autriche (en inséré), puis en Hongrie.

L’aileron a de nouveau été modifié pour Singapour. L’encoche arrière et l’arête ont été allongées (en jaune) et remplacent les arêtes de flux ascendants (indiquées par les flèches en inséré), le tout dans le but d’optimiser la performance de l’aileron.

Prochain article Formule 1
L'introduction d'une 3e voiture est "très improbable", selon Whiting

Article précédent

L'introduction d'une 3e voiture est "très improbable", selon Whiting

Article suivant

Wolff : Les retardataires doivent avoir une "perspective plus globale"

Wolff : Les retardataires doivent avoir une "perspective plus globale"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Giorgio Piola
Type d'article Analyse