Todt - La FIA aide Red Bull à rester en F1

La FIA déclare faire tout son possible pour aider Red Bull à obtenir les moteurs dont l'équipe a besoin pour rester en Formule 1 l'an prochain, alors qu'elle est en négociations avec Renault et Honda.

Todt - La FIA aide Red Bull à rester en F1
Jean Todt, Président de la FIA; Enrique Pena Nieto, Président du Mexique; Bernie Ecclestone; Sergio Perez, Sahara Force India F1; Carlos Slim Domit, Président d'America Movil
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Jean Todt, Président de la FIA
Jean Todt et Christian Horner
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniil Kvyat, Red Bull Racing

Grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone a par ailleurs révélé que Honda avait un accord avec la FIA et la FOM pour fournir des moteurs à au moins deux écuries en 2016, ce qui n'est pas encore le cas.

Lorsque Motorsport.com a demandé à Jean Todt de confirmer l'existence de cet accord et si la FIA pouvait aider Red Bull, le président de la FIA a répondu : "Bien sûr, autant que possible, nous le faisons et nous allons continuer à le faire."

"C'est très frustrant de voir que des équipes comme Red Bull et Toro Rosso rencontrent des difficultés à trouver un moteur. Cela dit, je ne suis pas juge : il y a probablement toujours une raison pour laquelle les choses se produisent. Mais nous devrions les soutenir autant que possible pour leur permettre de participer à la première course, l'an prochain, avec un moteur homologué."

Un optimisme certain

Bien que Todt ne sache pas ce que fera Red Bull, il est confiant quant à la présence de l'équipe en 2016.

"Je suis sûr que chez Red Bull, on travaille très dur pour trouver une solution," poursuit le Français. "Bernie les soutient autant que possible pour les aider à trouver une solution, et je les soutiens autant que possible dans mon propre domaine."

"J'ai bon espoir que Red Bull et Toro Rosso participent au championnat l'an prochain, mais je ne peux pas encore davantage. Je n'ai rien qui me permette d'en dire plus que cela."

L'avenir de Renault en F1

Tout comme celui de Red Bull, l'avenir de Renault en Formule 1 demeure incertain. Selon Todt, le fait que les négociations entre Lotus et Renault aient atteint un stade avancé est positif.

"En tant que président de la FIA et qu'amateur de sport automobile, j'étais inquiet de leur décision," commente-t-il. "Mais j'étais très content qu'ils souhaitent passer à l'étape suivante."

"Et Renault étant très sérieux, une entreprise bien organisée, je serais très surpris si, après être passé à cette étape suivante, ils n'allaient pas plus loin, parce que cette décision est liée à cela. Nous devrions tous être très contents et reconnaissants envers leur décision de passer à l'étape suivante comme ils viennent de le faire."

partages
commentaires
Verstappen - Une de mes meilleures qualifications

Article précédent

Verstappen - Une de mes meilleures qualifications

Article suivant

Mexico 1991 - Le jour où Patrese imposa sa loi à Mansell

Mexico 1991 - Le jour où Patrese imposa sa loi à Mansell
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021