Todt prévient : des changements au calendrier 2021 sont probables

Président de la FIA, Jean Todt rappelle que la crise sanitaire n'est pas terminée et que le risque est réel de voir les différents calendriers 2021 être modifiés en fonction des événements.

Todt prévient : des changements au calendrier 2021 sont probables
Charger le lecteur audio

Le retour à la normale ne sera pas pour 2021. Après une saison 2020 bouleversée par la crise du coronavirus, la Formule 1 doit se préparer à subir à nouveau une grande part d'incertitude liée à la pandémie de COVID-19. Président de la FIA, Jean Todt ne manque pas de le rappeler, assurant qu'il faut s'attendre à des changements de calendrier, malgré la ratification le mois dernier d'une saison composée de 23 Grands Prix dont plusieurs hors d'Europe, avec un format plus conforme à la tradition de ces dernières années.

Les dernières informations en provenance de Melbourne le prouvent, la crise sanitaire n'a pas fini de perturber les sports mécaniques. Bien que rien ne soit définitivement acté, la tendance est bel et bien à un report du Grand Prix d'Australie, ce qui décalerait du même coup le début de la saison 2021, prévu au mois de mars.

Ce cas de figure pourrait très bien ne pas être unique et la FIA en a conscience. "Malheureusement, ce n'est pas terminé", prévient Jean Todt. "Ce n'est pas comme si la saison [2020] était terminée et nous permettait de repartir d'une feuille blanche. Il y a toujours des restrictions, du confinement ; le virus est toujours là."

Lire aussi :

"Il y a eu des progrès. Nous attendons un vaccin, ce sera une bonne chose pour la population, une bonne chose pour la planète de pouvoir en bénéficier. Mais je suis certain que dans les prochains jours, nous entendrons parler de nombreux changements éventuels pour différents calendriers, pas seulement en Formule 1. Si je dois m'engager sur un retour à la normale, bien que je pense que ce sera une vie différente après la crise du COVID-19, je dirais que la moitié de l'année qui vient ne sera pas comme une saison normale."

En dépit d'une crise sans précédent, la Formule 1 est parvenue en 2020 à organiser un championnat complet, avec pas moins de 17 Grands Prix disputés entre juillet et décembre et une capacité d'adaptation probablement insoupçonnée, quitte à bouleverser certains formats. La catégorie reine n'a pas hésité à sortir des sentiers battus avec des doubles manches ou le recours à des circuits que l'on pensait ne jamais voir ou revoir au calendrier.

"J'ai le sentiment que 2020 a été une grande saison, avec beaucoup de créativité", salue Jean Todt. "Il y a un an, qui aurait pu imaginer que nous aurions trois Grands Prix en Italie, des courses consécutives sur le même circuit en Autriche ou à Silverstone, une course originale à Bahreïn, en Turquie ? Tout le mérite en revient vraiment à la Formule 1. Je veux aussi souligner le rôle qu'a joué Chase Carey et la manière dont il a dirigé la Formule 1, en travaillant avec la FIA, et l'on a vu ce qui a été accompli pour limiter le nombre de personnes touchées par le COVID-19 en sport automobile."

partages
commentaires
Pourquoi McLaren a vendu des parts de son écurie
Article précédent

Pourquoi McLaren a vendu des parts de son écurie

Article suivant

Bilan 2020 - Giovinazzi a soutenu la comparaison avec Räikkönen

Bilan 2020 - Giovinazzi a soutenu la comparaison avec Räikkönen
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021