Bottas : "Je vois le championnat m'échapper"

De nouveau vaincu par Lewis Hamilton et Max Verstappen au Grand Prix d'Espagne, Valtteri Bottas est désormais distancé au championnat. Le Finlandais accuse le coup.

Bottas : "Je vois le championnat m'échapper"
Charger le lecteur audio

Au 63e tour du Grand Prix d'Espagne, Valtteri Bottas sait qu'il n'a plus grand-chose à gagner. Le pilote Mercedes est relégué à 25 secondes du leader Lewis Hamilton, à cinq secondes du dauphin Max Verstappen. Il rentre au stand pour chausser des pneus neufs et s'assurer le point du meilleur tour en course, mais c'est une bien maigre consolation pour un pilote qui avait de légitimes espoirs de titre au début de cette saison.

Lire aussi :

Après avoir remporté le premier Grand Prix de l'année en Autriche, Bottas a été invariablement devancé par son coéquipier Hamilton lors de chacune des cinq épreuves suivantes, de surcroît souvent battu par Verstappen également, malgré une Mercedes W11 dominatrice. Il se retrouve ainsi devancé par le pilote Red Bull au championnat, et accuse déjà un retard de 43 points sur le leader.

À Barcelone, c'est un départ moyen qui a coûté cher à Bottas. Le nordique a mis 4,9 secondes à atteindre les 200 km/h d'après les données affichées par la réalisation TV, contre 4,75 secondes pour Hamilton ; il s'est retrouvé quatrième au premier tour, derrière Verstappen et Lance Stroll. Il a par la suite aisément dépassé la Racing Point et tenu le rythme de la Red Bull sans parvenir à la rattraper.

"L'envol initial n'a pas été suffisamment bon, et mon temps de réaction aurait aussi pu être un peu meilleur", analyse Bottas. "Ce n'était donc pas le départ parfait, alors qu'il était nécessaire. Et sur ce circuit, si les pilotes derrière prennent l'aspiration, qu'on ne l'a pas et que le départ n'est pas meilleur, on en paye le prix."

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG Petronas F1, fête sa troisième place dans le parc fermé

"C'est loin d'être idéal. Je n'ai aucune idée du nombre de points qui nous sépare, mais il est bien trop grand. Et je vois à nouveau le championnat m'échapper. Nous allons prendre quelques jours pour tout étudier, voir ce qui s'est mal passé, puis passer à autre chose. C'est forcément très décevant, mais je sais que je rebondirai toujours. Aucun doute : à Spa, comme toujours, j'aurai ma meilleure santé mentale, je donnerai tout ce que j'ai. Mais tout de suite, j'ai juste envie d'être ailleurs."

Lorsqu'il lui est demandé si un facteur ou événement particulier a causé ce décevant début de saison, Bottas est perplexe : "Pour le moment, je ne peux pas le dire. J'ai bien commencé avec la première course, j'ai eu le rythme toute la saison, à chaque course. Les qualifications sont toujours super serrées avec Lewis ; parfois il me bat, parfois je le bats. Ça se joue à pas grand-chose." Le samedi après-midi, Hamilton mène 4-2 avec un écart moyen de 0"081 à son avantage sur le sec.

Lire aussi :

"Je ne connais donc pas la raison. Il y a eu deux courses merdiques pour moi à Silverstone, avec de la malchance", souligne celui qui a perdu la deuxième place à cause d'une crevaison lors de la première course en Angleterre. "Aucun week-end ne s'est passé sans accroc, sans problème, à part le premier, donc c'est une très mauvaise saison jusqu'à présent. J'espère qu'il reste encore de nombreuses courses à disputer, peut-être même une dizaine. Je l'espère. Jusque-là, c'est loin d'être idéal."

Bottas est d'autant plus frustré que comme tous les pilotes, il fait des sacrifices pour participer à ces séries de Grands Prix dans le contexte de la pandémie de COVID-19. "Parfois, on a envie de passer plus de temps avec de nombreuses personnes que l'on n'a pas le droit de voir. On l'accepte car l'unique objectif est de remporter le titre, et je fais tout pour cela. En théorie, il y a toujours des possibilités, et ça aide."

"Mais aujourd'hui [dimanche], c'est une grande frustration, car j'ai perdu beaucoup de points par rapport à Lewis sur les deux derniers week-ends. Pour moi, mentalement, ç'aurait été important de marquer plus de points que Lewis et Max. Mais ça n'a pas été le cas, donc c'est dur", conclut-il.

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari et Vettel nient toute tension grandissante
Article précédent

Ferrari et Vettel nient toute tension grandissante

Article suivant

Hamilton "honoré" d'avoir battu le record de podiums de Schumacher

Hamilton "honoré" d'avoir battu le record de podiums de Schumacher
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021