Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires

Voici la décision complète rendue par les commissaires du Grand Prix de Grande-Bretagne après la demande de réexamen de Red Bull sur l'affaire de l'accrochage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires

Décision : Les commissaires rejettent par la présente la requête en révision du concurrent en vertu de l'article 14 du Code Sportif International (CSI) de la FIA.

Procédure : Les commissaires ont reçu une requête en vue du Droit de révision de l'article 14 du CSI le 23 juillet 2021. Celle-ci a été faite dans la période de 14 jours spécifiée à l'article 14.4.1 du CSI.

Une audience via vidéoconférence s'est tenue [ce jeudi] à 16h00, heure locale, en présence des personnes suivantes :

Mercedes AMG Petronas Motorsport
Ron Meadows : directeur sportif
Andrew Shovlin : directeur de l'ingénierie de piste
James Vowles : directeur de la stratégie

Red Bull Racing Honda
Christian Horner : team principal
Ben Waterhouse : responsable de l'ingénierie de la performance
Jonathan Wheatley : directeur sportif

Directeur de course : Michael Masi

Les commissaires ont ensuite délibéré via vidéo conférence et rendu cette décision.

Motifs : le concurrent a fourni aux commissaires, avec une lettre en date du 23 juillet 2021, des annexes exposant ses arguments à l'appui de la requête. L'Annexe 2 consistait principalement en ce que le concurrent prétendait être une "nouvelle preuve" aux sens de l'art. 14.

Cette prétendue nouvelle preuve se composait de :

i) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, dérivées de données GPS
dont ils disposent des voitures impliquées dans l'accident au virage 9, à savoir la voiture 44 (HAM) et la voiture 33 (VER) ;

ii) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, dérivées des données GPS, établissant diverses comparaisons présumées avec la trajectoire prise par HAM lors du dépassement de la voiture 16 (LEC) au 50e tour ;

iii) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, qui montraient de prétendues simulations du tour de l'incident

iv) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, qui montraient une "reconstitution de la trajectoire de Hamilton au premier tour à Silverstone le 22 juillet 2021..." sur la base d'un tour prétendument effectué par un autre pilote (Alexander Albon).

L'article 14 dispose que :

"Dans les compétitions d'un championnat, d'une coupe, d'un trophée, d'un challenge ou d'une série de la FIA, ou d'une série internationale, en cas de découverte d'un élément nouveau, significatif et pertinent qui n'était pas à la disposition des parties introduisant le recours au
moment de la décision concernée, les commissaires sportifs ayant statué, ou en cas de défaillance, ceux qui seront désignés par la FIA, peuvent décider de réexaminer leur décision suite à l'introduction d'un recours en révision"

Les commissaires doivent donc d'abord déterminer que ce qui est présenté comme une nouvelle preuve :

i) est un "élément nouveau" ;

ii) est "significatif" et "pertinent" ;

iii) est une "découverte" (par opposition à une création) ;

iv) n'était pas "à la disposition" du concurrent au moment de la décision.

En utilisant ces critères, les commissaires ont déterminé :

a) que ce qui a été présenté aux commissaires n'était pas "un élément nouveau, significatif et pertinent qui n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au
moment de la décision concernée".

b) que les diapositives de l'Annexe 2 de la lettre du concurrent qui ont été invoquées comme nouvelle preuve n'ont pas été "découvertes", mais créées dans le but de soutenir la requête en révision. Et elles ont été créées sur la base de preuves dont disposait le concurrent au moment de la décision (à savoir les données GPS). Cela ne satisfait clairement pas aux exigences de l'article 14.

Pour cette raison, les commissaires rejettent la demande de révision.

Les commissaires notent, avec une certaine inquiétude, certaines allégations faites dans la lettre du concurrent évoquée ci-dessus. Ces allégations pouvaient être ou ne pas être pertinentes pour les commissaires si la demande de révision avait été accordée. Les commissaires auraient pu répondre à ces allégations directement dans toute décision qui aurait suivi. La pétition ayant été rejetée, les commissaires ne font aucun commentaire sur ces allégations.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton conserve sa victoire après rejet du recours de Red Bull
Article précédent

Hamilton conserve sa victoire après rejet du recours de Red Bull

Article suivant

Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton

Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021