Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
19 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
33 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
68 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
81 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
117 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
138 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
152 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
180 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
187 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
201 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
208 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
222 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
271 jours

Verstappen se félicite d'une lutte "satisfaisante" contre Hamilton

partages
commentaires
Verstappen se félicite d'une lutte "satisfaisante" contre Hamilton
Par :
22 nov. 2019 à 17:50

Trois semaines après les tensions du Mexique, Max Verstappen s'est félicité du combat mené contre Lewis Hamilton en piste, une lutte "satisfaisante" menée avec "respect mutuel".

Au Mexique, la lutte en piste entre Max Verstappen et Lewis Hamilton au départ de la course avait tourné court puisque les deux pilotes s'étaient touchés et avaient dû passer par l'herbe. Au Brésil en revanche, le combat a été propre, et le Néerlandais reconnaît que le fait de se mesurer au Champion du monde pour la tête d'une course apporte un plaisir particulier.

"C'était bien. Si vous pouvez vous battre contre le Champion du monde, c'est toujours plus satisfaisant que de se battre contre quelqu'un pour la dixième place ou autre", a déclaré Verstappen. "Je pense que c'était une bonne bataille et nous nous sommes laissés assez de place. Juste assez. Mais je pense que c'était cool."

Lire aussi :

Il reconnaît avoir eu peur que la décision de s'arrêter lors de la première intervention de la voiture de sécurité, poussée par la stratège de l'équipe Hannah Schmitz, soit une erreur. Mais la crainte a été de courte durée pour le pilote puisqu'il a pu se porter en tête immédiatement à la relance, non sans une résistance de son rival.

"Mais immédiatement à la relance, j'ai eu une bonne aspiration derrière Lewis, et je suis passé à l'extérieur. Nous nous sommes bien battus au virage 1, puis de nouveau au virage 4. On a pu voir ensuite que l'avantage sur le plan pneumatique m'a vraiment aidé, évidemment, et j'ai pu rester premier et contrôler la course."

"Ce n'était pas facile, Lewis avait un bon rythme, je pense qu'ils [Mercedes] étaient de nouveau forts en course, et il nous a fallu travailler en équipe pour prendre les bonnes décisions. Je crois que revenir sur les pneus tendres est ce qui nous a sauvés. Bien sûr, le dépassement par l'extérieur était bon, mais il y a eu un respect mutuel, y compris dans le virage 4, c'était juste une belle lutte."

Il explique en revanche que sa première tentative n'a pas été rendue facile par un surplus de puissance de son moteur Honda, mais davantage par le fait que le Britannique faisait face à une décharge complète de sa batterie : "Nous avions une bonne puissance, mais je pense qu'il ne m'attendait pas car il manquait de charge, donc il n'a pas mis un mode dépassement ou autre. C'est pour cela que ça a semblé bien meilleur que ça ne l'était. J'avais la puissance maximale et il ne s'y attendait pas."

Article suivant
Red Bull : Albon peut garder "la tête haute" après Interlagos

Article précédent

Red Bull : Albon peut garder "la tête haute" après Interlagos

Article suivant

Honda s'interroge sur son avenir en F1, et le Brésil pourrait aider

Honda s'interroge sur son avenir en F1, et le Brésil pourrait aider
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Auteur Emmanuel Touzot