Vettel, entre déception et satisfaction

partages
commentaires
Vettel, entre déception et satisfaction
28 mai 2012 à 11:00

Parti depuis la neuvième position sur la grille de départ, Sébastian Vettel a été l'un des hommes forts de ce dimanche à Monaco puisqu'il a achevé le Grand Prix au pied du podium, dans les échappements de Fernando Alonso

Parti depuis la neuvième position sur la grille de départ, Sébastian Vettel a été l'un des hommes forts de ce dimanche à Monaco puisqu'il a achevé le Grand Prix au pied du podium, dans les échappements de Fernando Alonso.

Un résultat inespéré et en grande partie dû à une stratégie totalement décalée par rapport à la concurrence. En effet, le double tenant du titre était l'unique pilotes parmi les hommes de tête à s'être élancé avec les gommes les plus dures fournies par Pirelli pour ce week-end. De ce fait, il a pu attendre la mi-course pour effectuer son unique arrêt au stand et remonter dans la hiérarchie.

"Il aurait été agréable de monter sur le podium aujourd'hui. Je pense que le rythme était là, mais au final nous n'avons pas eu la même stratégie que les autres, c'était tout l'inverse. C'était assez difficile car nous utilisions d'anciens pneus, mais nous avons fait quelques bons tours et gagné à peu près huit secondes", explique Vettel.

"Après, je me suis retrouvé dans le trafic et il est difficile de dépasser à Monaco, comme je l'ai démontré l'année dernière et comme Mark l'a démontré cette année. Nous espérions que certains concurrents soient obligés de faire deux arrêts. Ça a été difficile pour nous mais nous avons commencé neuvième et en considérant qu'il n'est pas évident de doubler ici, gagner cinq places fait que la journée a été bonne."

"C'est bien pour Mark qu'il ai gagné ici, et c'est aussi bien pour l'équipe d'avoir obtenu une troisième victoire d'affilé à Monaco. C'est impressionnant", achève le pilote Red Bull Racing.

Prochain article Formule 1
Grosjean : "Simplement pas assez de place"

Article précédent

Grosjean : "Simplement pas assez de place"

Article suivant

Pirelli : "calculer les stratégies fut extrêmement compliqué"

Pirelli : "calculer les stratégies fut extrêmement compliqué"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités