Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
23 jours
31 oct.
Prochain événement dans
31 jours
13 nov.
Prochain événement dans
44 jours
04 déc.
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
72 jours

Williams ne fera pas appel de la décision sur Racing Point

partages
commentaires
Williams ne fera pas appel de la décision sur Racing Point
Par :

L'écurie Williams a annoncé qu'elle ne ferait finalement pas appel de la décision sur la Racing Point RP20, estimant que sa "préoccupation la plus fondamentale" sur la copie en F1 a été effacée.

Ce mardi soir, Ferrari et Renault ont confirmé leur appel contre la décision du panel de commissaires sur le cas des écopes de freins de la Racing Point RP20, faisant donc passer la procédure au stade supérieur, avec une saisine officielle de la Cour d'Appel Internationale de la FIA. En revanche, McLaren a renoncé à interjeter appel ; ce mercredi matin, c'est au tour de Williams d'abandonner cette procédure.

Lire aussi :

L'équipe Racing Point a écopé d'un retrait de 15 points au classement constructeurs et de 400'000 euros d'amende – sanctions qui sont suspendues le temps de l'appel – après avoir été jugée coupable d'avoir conçu des écopes de freins arrière trop proches de celles de la Mercedes W10 de 2019. Les écopes de freins sont devenues entre 2019 et 2020 des pièces "listées", à savoir des pièces que les constructeurs doivent concevoir eux-mêmes.

La décision a également vu les commissaires permettre à Racing Point d'utiliser ces écopes arrière pour le reste de la saison en expliquant qu'elles sont conformes au Règlement Technique et que la sanction pour chaque GP supplémentaire devait être la réprimande. C'est d'ailleurs exactement ce qui s'est passé au GP du 70e Anniversaire.

Certaines structures rivales ont mis en avant la faiblesse de la sanction et notifié leur intention de faire appel. C'est après cela que les chemins de Ferrari et Renault d'un côté, qui iront porter l'affaire devant la Cour d'appel FIA, et de McLaren et Williams de l'autre se sont séparés. Reste à savoir ce que va faire Racing Point, qui avait également fait part de son intention d'interjeter appel, pour laver son honneur.

Ferrari : Notre "devoir" est de soutenir Sebastian Vettel

Article précédent

Ferrari : Notre "devoir" est de soutenir Sebastian Vettel

Article suivant

Horner sur l'affaire Racing Point : Et si Mercedes était coupable ?

Horner sur l'affaire Racing Point : Et si Mercedes était coupable ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Williams , Racing Point
Auteur Fabien Gaillard