Williams a "besoin d'un leadership technique" selon Patrick Head

Dirigeant emblématique de l'écurie de Grove par le passé, Patrick Head estime que Williams a manqué d'un leader technique ces dernières années.

Williams a "besoin d'un leadership technique" selon Patrick Head

Cofondateur et directeur technique de l'écurie Williams, Patrick Head a pu observer de lui-même la situation de l'équipe britannique l'an passé. Malgré ses 74 ans et sa prise de recul depuis plusieurs années, il avait été appelé pour occuper un poste de consultant en 2019 avec une mission établie sur le court terme.

La structure de Grove, aujourd'hui dirigée par Claire Williams, a connu deux saisons difficiles et pénibles, toutes les deux terminées à la dernière place du championnat constructeurs. Une position peu flatteuse, qui au-delà de l'aspect sportif a amplifié les difficultés financières. Outre une grosse réorganisation interne initiée ces derniers mois, Williams a ainsi annoncé publiquement être à la recherche de nouveaux investisseurs, n'excluant pas une vente partielle ou totale de l'équipe.

Lire aussi :

De nouveau à l'écart mais toujours préoccupé par l'avenir de l'écurie, Patrick Head estime que le premier élément déterminant sera le niveau de performance affiché avec la FW43 pour la saison à venir. "Le truc avec la Formule 1, c'est qu'il n'y a pas de mauvaise équipe", explique-t-il dans un podcast enregistré par Motor Sport. "Toutes les écuries sont très, très bonnes. Quand vous êtes dixième sur dix équipes, on a l'impression que vous êtes très, très mauvais."

"Cette année, il est très important qu'ils reviennent dans la course", ajoute-t-il. "Je ne suis pas assez naïf pour penser qu'ils se battront avec les trois meilleures équipes, mais j'espère qu'ils feront partie de ce que l'on va appeler la deuxième partie du milieu de grille. À partir de là, ils doivent tracer leur chemin. On ne peut pas gérer une écurie de F1 en terminant dixième sur dix constamment."

Patrick Head estime qu'à la tête de l'entreprise, Claire Williams parvient à faire du bon travail compte tenu des circonstances : "Claire a bien fait les choses afin d'établir un budget significatif pour cette année si l'on tient compte des deux saisons terminées à la dixième place".

À en croire le Britannique, c'est du côté du département technique qu'il faut chercher les raisons essentielles de la mauvaise passe traversée : "Il y a des gens fantastiques et bons. Pour diverses raisons, sans forcément vouloir dire qu'il y a des gens qui sont mauvais, ils ont eu un flot de dirigeants techniques, dont certains avaient des compétences mais n'étaient pas faits pour mener une entreprise comme Williams. C'est une équipe qui lutte pour rester en vie. Ils ont besoin d'un leadership technique."

partages
commentaires

Voir aussi :

L'apparence des monoplaces dans F1 2020 dévoilée

Article précédent

L'apparence des monoplaces dans F1 2020 dévoilée

Article suivant

Grosjean n'écarte ni Haas, ni Renault, ni un autre choix pour 2021

Grosjean n'écarte ni Haas, ni Renault, ni un autre choix pour 2021
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021