Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
4 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
39 jours

Wolff : L'avance du moteur Ferrari est "une aberration"

partages
commentaires
Wolff : L'avance du moteur Ferrari est "une aberration"
Par :
2 oct. 2019 à 08:53

Toto Wolff ne comprend pas comment Ferrari peut réussir à prendre autant d'avance sur la concurrence sur le plan du moteur, au sein d'un règlement stable dont les performances devraient être convergentes.

Toto Wolff ne s'attendait pas à voir Ferrari gagner autant de temps dans les lignes droites, grâce à la puissance de son V6 turbo hybride. Bien que Mercedes ait longtemps été la référence durant cette ère hybride, Wolff semble déconcerté par les capacités de la Scuderia à gagner du temps dans les lignes droites, puisque cet avantage a été mesuré à sept dixièmes de seconde par tour à Sotchi.

Lire aussi :

"C'est une aberration", a déclaré Wolff. "Car normalement, avec un règlement qui est stable, il est inhabituel de trouver ces écarts énormes. Tel que c'est là, c'est devenu une discipline de moteurs. Nous devons comprendre comment améliorer notre performance moteur et dans le même temps, trouver le bon rapport puissance/traînée, et comprendre les pneus."

"C'est une combinaison de choses. Je pense qu'il y a eu des situations dans lesquelles Ferrari était très fort, mais actuellement, ils écrasent simplement tout le monde avec leur vitesse en ligne droite, donc c'est très difficile de compenser cela sur le reste du circuit. C'est une situation que nous devons surmonter."

Il pense que Mercedes doit analyser sa philosophie dans son ensemble pour comprendre où se situent les failles dans la version 2019 de son bloc propulseur : "Je pense que l'on doit regarder tous les aspects du moteur. Y a-t-il des innovations que nous aurions dû remarquer ? C'est certainement le cas sur le plan de l'efficience du moteur à combustion interne et des gains que l'on peut en tirer d'année en année, et nous ne parlons pas de plusieurs points, mais de quelque chose qui se situe sous 1%."

Bien qu'il juge que tous les domaines du moteur Mercedes doivent être revus, Wolff ne croit pas que le constructeur allemand doive espérer rattraper son retard dans le domaine, mais plutôt tenter de le compenser par d'autres facteurs de performance, indépendants du moteur : "Je pense qu'en performance pure, il n'y a pas beaucoup plus à venir."

"Je crois qu'il faut reconnaître qu'il y a un certain écart qui est presque impossible à rattraper, mais on doit faire un travail encore meilleur pour mettre un bon châssis en piste, comprendre les pneus et courir avec la bonne stratégie de course. Je pense que c'est là que se situent nos opportunités. Clairement, avec les performances de leur unité de puissance, nous ne pouvons pas nous attendre à dominer lors des prochains week-ends."

Avec Adam Cooper  

Article suivant
Vettel a rencontré Binotto avant d'aller faire du karting

Article précédent

Vettel a rencontré Binotto avant d'aller faire du karting

Article suivant

Sainz : Les fans ratent de nombreuses luttes dans le peloton

Sainz : Les fans ratent de nombreuses luttes dans le peloton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Équipes Mercedes Boutique , Ferrari Boutique
Auteur Emmanuel Touzot