Le Canada, un bon test pour Ferrari selon Alonso

L'Espagnol Fernando Alonso estime que ce week-end canadien pourrait révéler si sa Ferrari sera suffisamment compétitive pour rester dans la course au titre jusqu'à la fin de la saison 2012

L'Espagnol Fernando Alonso estime que ce week-end canadien pourrait révéler si sa Ferrari sera suffisamment compétitive pour rester dans la course au titre jusqu'à la fin de la saison 2012.

Alonso détient actuellement une avance de trois points sur les pilotes Red Bull Sebastian Vettel et Mark Webber, au classement provisoire. Ferrari a pourtant eu bien du mal à trouver le rythme après des essais hivernaux difficiles, mais le double champion du monde espagnol a remporté le GP de Malaisie sous la pluie. Il est également monté sur le podium en Espagne et à Monaco.

Ferrari a admis que la traction et la vitesse maximale étaient les premiers points faibles de sa monoplace, deux points essentiels pour trouver le rythme à Montréal. Le pilote Ferrari pense que ce week-end nous révélera si la F2012 s'est suffisamment améliorée.

"Je pense que nous avons amélioré la voiture dans ces domaines depuis le début de la saison et le Canada sera un bon test", a-t-il avoué. "J'espère que ce week-end, nous allons voir une Ferrari compétitive, ce qui sera très important pour nous, pas seulement pour cette course, mais aussi pour le reste de la saison."

"Il est difficile de ça dire à l'avance, car cette saison a été tellement imprévisible avec des hauts et des bas pour tout le monde au cours des six courses", a déclaré le champion du monde. "Cependant, je ne vois pas pourquoi Ferrari ne serait pas compétitif ici. La lutte pour les premières places se fait à la fin de la course."

Le vainqueur du Grand Prix de Malaisie ajoute que sa position actuelle au classement ne reflète pas la réalité, Ferrari n'ayant pas encore rattrapé entièrement son retard. "Etre leader du championnat n'est que le début, c'est un point de départ, parce que l'objectif ultime est d'être en tête du championnat après la dernière course au Brésil, en Novembre", précise Fernando Alonso.

"C'est un long championnat et les six premières courses nous ont apportés assez de points pour être en tête, mais nous sommes bien conscients que nous devons encore nous améliorer. Nous devons rendre la voiture plus rapide, en travaillant dur, tout en évitant les erreurs. Il faut trouver la constance, ce qui n'est pas la chose la plus facile à faire dans ce championnat", a conclu le pilote espagnol.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités