Piastri surmonte les Safety Cars et s'impose

Oscar Piastri a remporté avec brio la Course Principale de Formule 2 à Monza, confirmant son statut de leader du championnat, lors d'une épreuve fortement impactée par la voiture de sécurité.

Piastri surmonte les Safety Cars et s'impose

Plus que jamais, la course au titre de Formule 2 semble opposer deux membres de l'Alpine Academy. Déjà leaders du championnat, Oscar Piastri et Guanyu Zhou ont signé un doublé sur l'Autodromo Nazionale di Monza.

Lire aussi :

Avec quatre interventions, l'impact de la voiture de sécurité sur cette épreuve et surtout sur les différentes stratégies a été monumental. Intervenue très tardivement au terme du premier tour à la suite d'une sortie de Guilherme Samaia, dont la monoplace s'était immobilisée en travers de la piste, la Safety Car a fait son retour quelques instants plus tard lorsque Dan Ticktum a heurté Jüri Vips, ce dernier peut-être victime d'une panne, à la sortie de la Variante della Roggia. L'Estonien est le grand perdant du jour au championnat.

Cela a donné l'avantage à tous les pilotes ayant adopté la stratégie tendres/mediums ; les cinq ayant choisi la tactique alternative, dont Dan Ticktum, Marcus Armstrong et Christian Lundgaard, semblaient être floués, se retrouvant certes en tête mais avec une avance nulle sur ceux qui avaient déjà changé de pneus.

Auparavant, Oscar Piastri avait conservé le bénéfice de la pole position devant Guanyu Zhou, Liam Lawson et Jehan Daruvala. Ce dernier, qualifié en première ligne, avait quelque peu manqué son envol. Lawson avait ensuite fait l'extérieur à Zhou dans la Variante della Roggia mais la chaotique salve d'arrêts au stand l'avait vu perdre deux places au profit de ces poursuivants.

La bataille pour la deuxième place entre Daruvala et Zhou a fait rage, chacun coupant une fois la Variante della Roggia, le Chinois l'emportant finalement. Felipe Drugovich, qui jouait le top 5 depuis le début de la course, a perdu plusieurs places en dépassant un Alessio Deledda que la stratégie alternative a brièvement placé à l'avant du peloton. Une incompréhension du pilote UNI-Virtuosi avec son ingénieur sur l'état de son aileron avant l'a ensuite vu rentrer au stand alors qu'il n'en avait pas besoin, à son grand désarroi.

Pendant ce temps, parti septième, Théo Pourchaire a pris l'avantage sur Daruvala pour la troisième place virtuelle... et c'est alors que Liam Lawson, lui aussi en lice pour le top 5, est tombé en panne, provoquant une nouvelle intervention de la voiture de sécurité. Trop tard pour Armstrong et Lundgaard, déjà passés par les stands, mais le timing était idéal pour Dan Ticktum, qui a perdu un temps moindre lors de son arrêt et est reparti 11e en pneus neufs !

Zhou a attaqué Piastri sans succès pour la première place au restart, mais c'est Ticktum qu'il fallait surveiller : malgré une frayeur dans la Variante della Roggia, qu'il a court-circuitée après avoir été poussé par Ralph Boschung, le pilote Carlin a multiplié les dépassements grâce à ses gommes tendres et était remonté au troisième rang... lors qu'un accrochage entre David Beckmann et Bent Viscaal a mené à une quatrième et ultime entrée en piste du Safety Car, derrière lequel s'est conclue la course.

Cela a entériné la victoire de Piastri devant Zhou, ces deux hommes menant le championnat avec 149 et 134 points à leur actif respectivement. Théo Pourchaire, pour sa part, a marqué des points précieux et s'est hissé dans le top 5 au général.

Italy Monza - Course Principale

partages
commentaires
Victoire facile pour Daruvala, Pourchaire hors des points

Article précédent

Victoire facile pour Daruvala, Pourchaire hors des points

Article suivant

Ticktum ne croit plus à la F1 : "J'ai ouvert la bouche trop souvent"

Ticktum ne croit plus à la F1 : "J'ai ouvert la bouche trop souvent"
Charger les commentaires