Renault e.dams a été restructuré pour 2017-18

La préparation de Renault e.dams pour la saison 2017-18 de Formule E a été stimulée par une équipe de test "complètement différente", selon Sébastien Buemi.

Les motoristes ont droit à 15 jours d'essais privés en plus des essais officiels de pré-saison où l'on retrouve les dix équipes, et Renault reçoit même un bonus car le Losange fournit ses moteurs à une écurie cliente, Techeetah.

Les équipes divisent actuellement leurs ressources entre la saison à venir et 2018-19, où le package moteur/onduleur/boîte de vitesses devra tenir une course entière pour la première fois, alors que la puissance sera accrue en qualifications et en course.

Sébastien Buemi révèle à Motorsport.com qu'e.dams a été restructuré pour les essais privés, car l'équipe manquait de personnel par rapport à l'écurie d'usine Audi Abt, par exemple.

"Nous avons amélioré notre équipe de tests", explique Buemi. "C'est une équipe complètement différente maintenant. C'était une petite équipe, elle est de plus en plus grande. Audi a beaucoup plus de personnel que nous, nous sommes peut-être 25 en tout."

"Nous avons dû créer une équipe pour les essais, et ces gars ont beaucoup travaillé pour s'organiser en vue de la saison 5, quand le championnat va se développer et continuer de progresser. Nous avons mis beaucoup d'énergie dans l'amélioration de notre équipe de test et de nos procédures."

"Je trouve que nous avons travaillé sur de petits détails, en espérant qu'ils se traduiront en un peu de temps au tour et aideront le pilote. Ces voitures sont si imprévisibles, si difficiles à piloter à la limite, ça aide à ne pas faire trop d'erreurs. C'est plus que de la simple performance pure."

Une voiture "pas vraiment améliorée"

Renault a ouvertement reconnu s'être concentré sur le groupe propulseur pour 2018-19. Buemi ne s'attend donc pas à un grand pas en avant pour la campagne à venir.

"Nous sommes l'une des seules équipes qui n'ont pas tout refait", précise le Suisse. "Nous avons gardé le même type de carter, de moteur électrique et tout, depuis la saison 2. Nous n'avons pas fait de nouveau crash test, contrairement à la plupart, nous n'avons pas vraiment amélioré la voiture, nous nous sommes concentrés sur d'autres choses et nous sommes principalement focalisés sur la saison 5. Il n'y a rien de très spécial, rien de très différent de ce à quoi je m'attendais."

Renault va être remplacé par Nissan pour la saison 2018-19, après une décision de l'Alliance Renault-Nissan d'implater la marque japonaise en Formule E. Cela signifie que Nissan bénéficiera du travail de développement approfondi effectué par Renault sur le groupe propulseur 2018-19, tandis que le Losange dévouera ses ressources à son programme F1.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes DAMS
Type d'article Actualités