DS veut devenir une équipe officielle "constructeur"

partages
commentaires
DS veut devenir une équipe officielle
Par : Jean-Philippe Vennin
15 mars 2017 à 14:55

DS Performance a fait une demande d'engagement pour devenir une équipe "constructeur" à partir de la cinquième saison du championnat de Formule E, ce qui signifie la fin à venir de son partenariat avec Virgin.

Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing
Sam Bird, DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02
Xavier Mestelan Pinon, Citroën Total WTCC
DS Virgin Racing Urban Experience
Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing
Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing
Sam Bird, DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02
Virgin Team Photo, Sam Bird, DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02, Alex Lynn, DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02, Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02

Devenu une marque à part entière au sein du groupe PSA, DS a fait son entrée en Formule E lors de la deuxième saison (2015-2016) du championnat de monoplaces électriques, via sa branche sportive DS Performance et en association avec l'équipe Virgin Racing déjà présente dès le lancement de la discipline. Son engagement en tant qu'équipe officielle pour la saison 5 (2018-2019), indépendamment de la structure britannique, devrait cependant être confirmée le mois prochain.

À l'heure actuelle, DS Performance n'est pas engagé en tant que constructeur auprès de la FIA du fait que Virgin Racing détient la licence en tant qu'équipe et constructeur jusqu'à la saison 4 comprise. DS est essentiellement un fournisseur de l'équipe, propriété du célèbre milliardaire Richard Branson, mais c'est bien l'entité française qui siège au sein du Groupe de Travail Technique de la FIA.

"Pour la saison 5, nous avons pris la décision de soumettre un engagement en tant que constructeur officiel en Formule E", déclare Xavier Mestelan Pinon, le directeur de DS Performance, à Motorsport.com. "Nous attendons [le retour de] la FIA pour le confirmer mais cela devrait arriver bientôt."

Un plan sur trois ans

En voulant devenir constructeur, DS, qui prévoit un engagement sur trois ans, suit ainsi la voie choisie par Audi dont l'engagement "passait" auparavant par Abt Schaeffler Audi Sport, laquelle est devenue la représentante officielle de la marque aux anneaux qui a fait de la Formule E son programme sportif principal après son retrait du Championnat du monde d'Endurance au terme de la saison 2016. 

"Nous voulons être un constructeur pour la saisons 5, 6 et 7", ajoute Mestelan Pinon. "Pour nous, cela fera une grande différence parce qu'actuellement, nous ne pouvons prendre de décisions car c'est notre partenaire, Virgin Racing, qui les prend. C'est important pour nous parce que la marque est jeune et a lancé son activité sportive il y a deux ans seulement. Devenir un constructeur montre aussi que nous croyons dans la Formule E en tant que championnat et dans le fait qu'elle grandira de plus en plus."

Mexico, objectif principal

Si sa demande est acceptée par la FIA, DS aura également la possibilité de fournir d'autres équipes comme Renault le fait cette saison avec Techeetah, écurie cliente qui a signé une belle deuxième place avec Jean-Éric Vergne lors de la dernière manche disputée, à Buenos Aires.

Tout comme Renault e.dams et Jaguar Racing, DS Virgin a par ailleurs commencé à faire rouler de nouvelles pièces en vue de la saison prochaine. Abt Schaeffler Audi Sport s'apprête à faire de même et Mahindra devrait s'y atteler dès la semaine prochaine. De nouvelles pièces sont cependant encore attendues, qui ne devraient arriver qu'après la manche à venir de Mexico (1er avril).

"Nous avons déjà fait un test mais pour nous, l'objectif principal est la course de Mexico", précise Mestelan Pinon. "Ensuite, nous roulerons à nouveau, mais honnêtement, le défi principal est la saison 5. Nous prévoyons de passer plus de temps sur celle-ci que sur la saison 4 à ce stade. Nous avons la capacité de travailler sur les deux en même temps, ce qui sera très important."

L'association DS Virgin compte à ce jour une victoire en Formule E, conquise par Sam Bird à Buenos Aires durant la saison 2.

Avec Sam Smith

Article suivant
Bruxelles perd son ePrix de Formule E

Article précédent

Bruxelles perd son ePrix de Formule E

Article suivant

Bakou serait un lieu "idéal" pour la Formule E, affirme Agag

Bakou serait un lieu "idéal" pour la Formule E, affirme Agag
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes José María López , Sam Bird
Équipes Virgin Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités