Lucas Di Grassi courra pour Mahindra la saison prochaine

Lucas Di Grassi rejoindra Mahindra pour la saison 2022-2023 de Formule E. Il remplacera Alexander Sims aux côtés d'Oliver Rowland.

Lucas Di Grassi courra pour Mahindra la saison prochaine
Charger le lecteur audio

À la veille des premiers essais du meeting de Séoul, dernière manche de la saison, Lucas Di Grassi a été officialisé chez Mahindra pour la prochaine campagne.

L'épreuve organisée en Corée du Sud marquera la fin de son passage chez Venturi, qu'il avait rejoint cette année après le départ d'Audi. Ces adieux coïncideront avec sa 100e course de Formule E, n'ayant jamais manqué à l'appel depuis la création du championnat, et ce alors qu'il est en passe également d'être le premier à atteindre le cap des 1000 points.

Alors qu'Alexander Sims s'apprête à quitter Mahindra pour retourner en GT, Lucas Di Grassi prendra sa place dans l'équipe indienne, elle aussi présente en Formule E depuis la première course en 2014.

Mahindra deviendra par ailleurs fournisseur de groupes propulseurs pour l'écurie Abt, qui fera son retour avec l'entrée en vigueur de la Gen3. Outre le fait qu'il s'agit de l'une des équipes les plus victorieuses du championnat, c'est, ironiquement, celle pour laquelle Di Grassi courait avant qu'elle se retire durant un an à la suite du départ d'Audi. Il s'agira, selon lui, d'un atout indéniable pour renforcer la position de Mahindra.

"Rejoindre Mahindra représente un nouveau challenge dans ma carrière et le timing ne pourrait être meilleur : avec l'arrivée de la Gen3 pour la Saison 9 du Championnat du monde de Formule E, tout le monde part de zéro", souligne Lucas Di Grassi, titré à la troisième saison de la discipline et à la tête aujourd'hui de 13 victoires.

"Le fait que j'aie eu une relation de sept ans avec ABT Sportsline, au cours de laquelle nous avons remporté le championnat ensemble, sera un bon point de départ pour nous. L'équipe utilisera le groupe propulseur Mahindra Racing powered by ZF, et ces données supplémentaires ainsi que mon lien étroit avec les ingénieurs nous placeront en bonne position", estime le pilote brésilien.

Oliver Rowland, Mahindra Racing, Mahindra M7Electro

Oliver Rowland (Mahindra Racing)

"L'objectif à court terme est de gagner des courses, et à long terme c'est d'aider Mahindra Racing à remporter le championnat et à devenir une icône mondiale de la course électrique. Nous allons construire ensemble un avenir passionnant et durable."

Un nouveau souffle pour Mahindra

Mahindra connaît actuellement une saison difficile, classé neuvième du championnat constructeurs avant la dernière manche. Son directeur, Dilbagh Gill, espère que la signature de Lucas Di Grassi donnera à son équipe un nouveau souffle pour qu'elle devienne prétendante au titre avec l'arrivée de la Gen3.

"Il ne fait aucun doute que Lucas est l'un des plus grands pilotes de l'Histoire de la Formule E − ses statistiques et son palmarès parlent d'eux-mêmes − mais, pour nous, son attrait dépasse largement cela", explique-t-il. "Nous sommes la seule équipe à avoir éliminé toute empreinte carbone depuis sa création, et il est fondamental pour notre existence que nous fassions progresser les développements technologiques de la mobilité électrique avec passion et savoir-faire, tant en piste qu'en dehors."

"Nous pensons que Lucas est parfaitement positionné pour le faire et nous sommes prêts à l'intégrer dans notre innovant programme Gen3 dans les semaines à venir. Notre ambition est de faire de Mahindra Racing une équipe Championne du monde et l'expérience et le dynamisme de Lucas seront déterminants pour y parvenir."

Lire aussi :
partages
commentaires
Lucas Di Grassi vers sa 100e course en FE, "un privilège"
Article précédent

Lucas Di Grassi vers sa 100e course en FE, "un privilège"

Article suivant

Norman Nato de retour pour Séoul, un bonus et une opportunité

Norman Nato de retour pour Séoul, un bonus et une opportunité