Formule E
26 févr.
Course dans
00 Heures
:
39 Minutes
:
58 Secondes
C
E-Prix de Diriyah II
27 févr.
EL dans
18 Heures
:
21 Minutes
:
58 Secondes
10 avr.
Prochain événement dans
42 jours
C
E-Prix de Valence
24 avr.
Prochain événement dans
56 jours
C
E-Prix de Monaco
08 mai
Prochain événement dans
70 jours
C
E-Prix de Marrakesh
22 mai
Prochain événement dans
84 jours
C
E-Prix de Séoul
23 mai
Prochain événement dans
85 jours

Nissan e.dams diffère aussi les débuts de son nouveau moteur

Comme DS Techeetah, Nissan e.dams va patienter encore quelques mois avant de lancer son nouveau moteur.

partages
commentaires
Nissan e.dams diffère aussi les débuts de son nouveau moteur

Une fois n'est pas coutume, c'est à l'issue de la première journée d'essais de pré-saison que Nissan e.dams a présenté sa nouvelle voiture de Formule E. Et à l'instar de l'écurie double Championne en titre DS Techeetah, la structure franco-japonaise va attendre la deuxième phase d'homologation et la cinquième course de l'année, en avril, pour lancer son nouveau groupe propulseur ; ce dernier devra être utilisé jusqu'à la fin de la saison suivante, mi-2022.

Lire aussi :

C'est une décision logique de la part de Nissan e.dams, qui s'est retrouvé en difficulté il y a un an lorsque son double moteur a été déclaré illégal pour la saison 2019-20, requérant de concevoir un tout nouveau concept. Le premier confinement et l'annulation de nombreuses courses au printemps ont paradoxalement permis aux ingénieurs de l'écurie de refaire leur retard, mais ils ont manifestement besoin de davantage de temps pour optimiser leur package, malgré la deuxième place arrachée au championnat des équipes.

C'est donc avec la Nissan IM02 de la saison dernière que l'équipe a abordé les essais de pré-saison à Valence. "Nous sommes venus avec quelques évolutions qui vont nous permettre de menacer les favoris", avertit toutefois Sébastien Buemi. Le Suisse a signé le 12e meilleur temps de la première journée ce samedi, à une demi-seconde du leader André Lotterer (Porsche), tandis que son coéquipier Oliver Rowland était 14e, juste derrière. Le top 19 se tenait en huit dixièmes, NIO étant nettement en retrait.

Sebastien Buemi, Nissan e.dams, Oliver Rowland, Nissan e.dams avec leur équipe pour une photo

Venturi lève le voile sur ses nouvelles couleurs

Article précédent

Venturi lève le voile sur ses nouvelles couleurs

Article suivant

Mahindra premier constructeur à s'engager dans l'ère Gen3

Mahindra premier constructeur à s'engager dans l'ère Gen3
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes Nissan e.dams
Auteur Benjamin Vinel