Vergne a "tout donné" pour aider le rookie Lotterer

partages
commentaires
Vergne a
Par : Benjamin Vinel
15 août 2018 à 17:40

En Formule E, il n'existe probablement pas de coéquipiers plus proches que Jean-Éric Vergne et André Lotterer.

Associé à neuf pilotes différents au sein de trois écuries lors des premières saisons de Formule E, Jean-Éric Vergne accueillait en 2017-18 André Lotterer chez Techeetah. Initialement critique du championnat tout électrique, l'Allemand de 36 ans l'a finalement rejoint après les retraits d'Audi et de Porsche en Championnat du monde d'Endurance, lui qui a remporté les 24 Heures du Mans à trois reprises.

Après des débuts difficiles, Lotterer a franchi le drapeau à damier derrière Vergne à Santiago pour offrir à Techeetah le premier doublé de l'Histoire de la Formule E, alors que les deux hommes nouaient des liens très étroits. L'écurie chinoise est finalement passée à deux points du titre des équipes, en grande partie grâce à la belle relation entretenue par ses pilotes.

Lire aussi :

"Nous sommes un duo de coéquipiers unique", déclare Vergne pour Motorsport.com. "André ne s'y attendait probablement pas en arrivant en Formule E, mais je lui ai vraiment donné tout ce que je savais de cette voiture pour qu'il soit aussi compétitif que possible. Cela a créé une relation de confiance entre lui et moi, et toute l'équipe travaillait dans une bien meilleure ambiance grâce à ça. Cela nous a énormément aidés."

"Je crois que 99% des pilotes veulent tuer leur coéquipier, mais après cette année, je ne pense pas que cela doive être ainsi. Cela dépend de qui l'on a à ses côtés. Si l'on a quelqu'un qui joue le jeu, comme André, c'est bien mieux pour l'équipe."

La priorité était d'obtenir la couronne des pilotes avec Vergne, et Lotterer y a contribué à plusieurs reprises. D'abord à Paris, où il a doublé l'autre candidat au titre, Sam Bird, pour la deuxième place tandis que son coéquipier prenait le large à domicile ; ensuite à New York, où il a laissé passer Vergne pour qu'il marque les points nécessaires à son sacre dès la première course du week-end.

"C'est donnant-donnant, et JEV m'a beaucoup aidé à prendre mes marques au début de l'année, il m'a donné tous ses conseils", indique Lotterer à notre micro. "Compte tenu de cela et de la sympathie de l'équipe, qui m'a aidé dans tous les domaines, avoir l'esprit d'équipe était une évidence. Je viens de l'Endurance, et c'est comme ça là-bas aussi. Si je ne gagne pas le championnat, ça ne change pas grand-chose à ma vie de gagner ou de perdre une place."

"Voilà, je suis content d'avoir joué un rôle, et je pense qu'à partir de la mi-saison, j'étais rapide, et à Paris je me suis défendu de façon très robuste pour lui faciliter la vie à l'avant. La saison a été bonne, j'ai beaucoup appris et j'attends la prochaine avec impatience."

Prochain article Formule E
Le succès de Renault e.dams met la pression à Nissan

Article précédent

Le succès de Renault e.dams met la pression à Nissan

Article suivant

Vergne révèle avoir été contacté par une équipe de F1

Vergne révèle avoir été contacté par une équipe de F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes André Lotterer , Jean-Éric Vergne
Équipes Techeetah
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités