Formule 1
25 sept.
Événement terminé
MotoGP
25 sept.
Événement terminé
09 oct.
Prochain événement dans
9 jours
24 Heures du Mans WRC
18 sept.
Événement terminé
08 oct.
Prochain événement dans
8 jours
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
2 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
43 jours
Formule E
12 août
Événement terminé

Castroneves vise un retour à plein temps en IndyCar en 2021

partages
commentaires
Castroneves vise un retour à plein temps en IndyCar en 2021
Par :
, Rédacteur en Chef USA

Helio Castroneves envisage la prochaine édition des 500 Miles d'Indianapolis comme la dernière course qu'il disputera avec le Team Penske en IndyCar. Il recherche toutefois un volant afin de faire son retour dans le championnat la saison prochaine.

Helio Castroneves a fait savoir qu'il souhaitait retrouver un volant à plein temps en IndyCar la saison prochaine, même s'il s'attend à ce que les 500 Miles d'Indianapolis, au programme ce mois-ci, soient sa dernière course pour le Team Penske en monoplace. L'équipe n'a par ailleurs aucun programme à proposer pour le moment à ses pilotes en IMSA (Castroneves, mais aussi Juan Pablo Montoya, Dane Cameron et Ricky Taylor) après la fin de son partenariat avec Acura, annoncé pour novembre.

Castroneves, qui vient de remporter la manche de Road America avec Taylor, s'était montré réticent au moment de passer de l'équipe IndyCar de Penske à son programme IMSA fin 2017. Il explique être désormais à la recherche d'une option pour retourner en monoplace. "Je vais être honnête, c'est ce que je recherche, je veux y retourner", déclare à Motorsport.com le pilote brésilien, triple vainqueur de l'Indy 500 et quatre fois deuxième au championnat IndyCar.

Lire aussi :

Sa dernière saison complète en IndyCar, en 2017, s'était soldée par la quatrième place au championnat, avec à son actif une victoire et trois pole positions. Depuis, son passage en IMSA a été marqué du sceau de la malchance, et cette victoire à Road America n'est que la deuxième qu'il décroche avec Taylor. Il lui reste cinq courses à disputer dans le championnat selon le calendrier, encore provisoire, annoncé pour 2020, auxquelles s'ajoute sa participation aux 500 Miles d'Indianapolis aux côtés de Simon Pagenaud, Will Power et Josef Newgarden, toujours pour Penske.

"Je sais que j'ai été très lié à Penske pendant plus de 20 ans, et je suis très reconnaissant pour toutes ces années passées ensemble, mais ils nous ont donné le feu vert pour chercher des volants ailleurs et c'est ce que je fais", explique Helio Castroneves. "Une équipe différente sera un nouveau défi, mais je pense que j'ai encore beaucoup à apporter au programme de quelqu'un d'autre. J'ai énormément appris du Team Penske, et puis j'ai toujours la même éthique de travail et je pense que je pilote au moins aussi bien que je l'ai toujours fait. Donc si ma prochaine équipe a de l'expérience, j'ai l'impression que je pourrai encore apporter quelque chose à ce qu'ils savent, et si c'est une jeune équipe, je peux aussi beaucoup leur apporter car j'ai vu comment les choses sont faites par les meilleurs."

Castroneves, qui a remporté ses 30 victoires et ses 50 pole positions en IndyCar avec Penske, n'a pas été informé précisément que la 104e édition de l'Indy 500 constituerait sa dernière course en monoplace avec l'équipe de Roger Penske, cependant il la prend comme telle. "Je ne pense pas que j'y retournerai avec cette équipe, non", estime-t-il. "Notre partenariat a été formidable, nous avons gagné beaucoup de courses ensemble, et je remercie évidemment Roger Penske et Tim [Cindric, président de l'équipe] pour toutes ces années, tous ces succès et ces opportunités. Et pour leur amitié aussi, parce que nous avons une relation non seulement au sein de l'équipe mais aussi à l'extérieur."

Malgré son attachement à l'équipe, la fin du programme IMSA de Penske pousse Castroneves à rechercher un autre défi s'il veut continuer à courir. "Je dois passer à autre chose, et je vais essayer de revenir en IndyCar parce que c'est un type de course que j'aime beaucoup. Si j'obtiens une autre victoire à Indy avec Roger dans deux semaines... eh bien, j'aimerais qu'il lui soit difficile de ne pas me faire courir l'année prochaine ! Ce serait un bon problème à avoir pour nous tous, n'est-ce pas ? Mais essayons déjà d'y arriver. Blague à part, je vais essayer de mettre fin à notre partenariat sur une note positive, à la fois en Indy et avec le programme de voitures de sport Acura, et ensuite il sera temps de passer à autre chose."

Helio Castroneves, Team Penske Chevrolet parle avec Roger Penske

Âgé de 45 ans, Castroneves ne s'inquiète pas d'une quelconque infériorité liée à son âge s'il devait retrouver l'IndyCar à plein temps. "Quand on aime courir, si on veut vraiment très fort le faire, qu'on a ça en soi et qu'on sait qu'on est toujours compétitif, alors on prend soin de soi et on se maintient en forme", souligne-t-il. "Si on a ce feu en soi et qu'on sait qu'on est encore capable de faire ce qu'il faut, il n'y a pas de problème de motivation, et c'est ce que je ressens. J'ai hâte de retourner en Indy et de montrer à ces petits jeunes − et aussi aux autres propriétaires d'équipe − que je suis toujours là, toujours capable de faire ce qu'il faut !"

Bien que désireux de revenir à la monoplace, Castroneves n'exclut pas non plus de rester en IMSA en changeant d'équipe. "Je vais faire tout mon possible pour trouver des options en IndyCar, mais je vais aussi me pencher sur l'IMSA. Tous les paris sont ouverts à ce stade", souligne-t-il, admettant avoir "beaucoup appris" en trois ans dans le championnat. "Travailler avec des coéquipiers, partager une voiture avec un autre pilote, faire face à un trafic beaucoup plus lent avec les catégories GT, planifier des stratégies, en changer pendant une course, compenser les changements de BoP... Les connaissances que j'ai accumulées ces dernières années couvrent énormément de choses. Cela m'aide beaucoup. Je suis donc enthousiaste à l'idée de voir de quelles options je dispose. Je suis ouvert aux opportunités et prêt à y aller !"

Lire aussi :

Compte tenu de ses relations avec Chevrolet en IndyCar et avec Acura/Honda en IMSA, le pilote brésilien espère voir quelques portes s'ouvrir, surtout en sachant qu'il s'agit des seuls fournisseurs de moteurs en IndyCar pour le moment.

"Jim Campbell [responsable véhicules de performance et sports motorisés pour General Motors] et Ted Klaus [président de Honda Performance Development] sont tous deux incroyables et je pense qu'ils comprennent que j'ai dû piloter pour les deux marques et les représenter à l'intérieur et à l'extérieur du cockpit. Je traite toujours les gens comme j'aime que l'on me traite, avec respect et honnêteté... et en rendant le travail amusant. J'espère donc qu'ils sauront que je peux continuer à travailler avec l'un ou l'autre en IndyCar et en voitures de sport, et qu'ils réaliseront que j'ai encore beaucoup à offrir à leurs équipes."

Les courses de Mid-Ohio reportées à cause du COVID-19

Article précédent

Les courses de Mid-Ohio reportées à cause du COVID-19

Article suivant

Les 500 Miles d'Indianapolis se courront à huis clos

Les 500 Miles d'Indianapolis se courront à huis clos
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries IndyCar , IMSA
Pilotes Helio Castroneves
Équipes Team Penske
Auteur David Malsher