Selon Franchitti, il sera "difficile" de gagner Indy pour Alonso

partages
commentaires
Selon Franchitti, il sera
David Malsher
Par : David Malsher , Rédacteur en Chef USA
Co-auteur: Edd Straw
7 mai 2017 à 16:10

Le triple vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, Dario Franchitti, déclare que le manque d'expérience de Fernando Alonso à Indianapolis se manifestera plutôt s'il y a un restart en fin de course.

Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Une fan de Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda
Fernando Alonso, Andretti Autosport Honda

Lors d'une conférence de presse à Londres ce vendredi, avec Mark Miles (président de l'IndyCar), Zak Brown et Max Chilton, Franchitti a déclaré que le nombre de pilotes pouvant s'imposer et le manque d'expérience d'Alonso par rapport aux anciens vainqueurs de l'Indy 500 allaient rendre la tâche de l'espagnol très difficile.

"Ce sera difficile, personne ne s'y méprend", a-t-il déclaré. "Au niveau du talent, peut-il gagner ? Absolument. Mais le manque d'expérience, c'est ce qui sera difficile pour lui. S'il y a un drapeau jaune à 20, 25 tours de la fin, et que tout le monde remet des nouveaux pneus, tout peut se passer. Au début de la course, tout le monde se laisse un peu passer. Quand on arrive en fin d'épreuve, ça n'est plus le cas ! Ça risque d'être un choc pour lui."

Le double Champion du monde de Formule 1 disposera d'une semaine d'essais complète pour apprendre le plus de choses possible, mais il devra aussi faire face à des anciens vainqueurs de l'épreuve, qui participeront pour certains pour la 15 ou 17e fois.

"Je pense qu'Alonso apprendra tout cela au fil de la semaine, il va se construire une base d'informations. Mais ce sera très très difficile de se battre avec les Scott Dixon, les Tony Kanaan... Montoya a vraiment envie de gagner, il ne fait qu'Indy avec Penske cette année. Et Castroneves arrive toujours à être devant."

Le nombre de pilotes pouvant avoir une chance de remporter l'épreuve risque aussi d'être différent pour Alonso, d'après le quadruple Champion IndyCar, contraint de raccrocher le casque fin 2013 après un terrible accident à Houston.

"Aussi, et ça sera quelque chose de très différent pour Alonso je pense, une vingtaine de pilotes peuvent être suffisamment compétitifs pour gagner en rythme pur, sans parler de stratégie. Il devra travailler très dur avec son ingénieur pour extraire le maximum de la voiture avant le départ. Alors qu'en F1, souvent vous avez ce que vous avez grâce aux développements. Ici, on doit constamment polir le tout, pour être sûr d'avoir la meilleure voiture possible pour la fin de la course."

Article suivant
Pourquoi le circuit d'Indianapolis est-il surnommé le "Brickyard" ?

Article précédent

Pourquoi le circuit d'Indianapolis est-il surnommé le "Brickyard" ?

Article suivant

Montoya a hâte de retrouver Alonso à l'Indy 500

Montoya a hâte de retrouver Alonso à l'Indy 500
Charger les commentaires