Bradley Smith - Je voulais juste qu'on fasse attention à moi

partages
Bradley Smith - Je voulais juste qu'on fasse attention à moi
Par : Léna Buffa
21 août 2015 à 12:04

Deux semaines après sa déclaration fracassante à Indianapolis, Bradley Smith n'est toujours pas fixé sur son avenir, alors que son coéquipier a déjà pu annoncer la reconduction de son contrat.

Bradley Smith, Tech 3 Yamaha
Nouveau contrat pour Pol Espargaro, ici avec Kouichi Tsuji, Directeur Général YMC MotoGP, Lin Jarvis, Directeur Exécutif YMR, et Hervé Poncharal, Directeur team Tech3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Herve Poncharal du Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
3ème: Bradley Smith
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
3ème: Bradley Smith

Le pilote anglais le reconnaît, sa démarche était maladroite et elle n'a peut-être fait que ralentir les choses. Mais il lui semblait essentiel de rendre public le flou entourant son avenir, jugeant son manque de certitudes injuste au regard de sa position au Championnat.

"J'ai peut-être parlé un peu trop fort pendant la conférence de presse d'Indianapolis quand j'ai évoqué le manque d'avancées. J'ai pensé devoir faire entendre ma voix et que certaines choses avaient besoin d'être dites," explique le pilote Tech3 sur son blog. "Je voulais juste que les gens commencent à faire attention à moi parce que je suis en tête des satellites. Mon coéquipier Pol, que j'ai battu sur neuf Grands Prix sur onze, a signé un nouveau contrat à Indianapolis."

"J'avais le sentiment que cette situation était injuste," poursuit-il. "Je pense que c'est pour cela qu'il y a eu du retard dans mon nouveau contrat, parce que je veux être traité à armes égales avec mon coéquipier, en matière d'équipement et de salaire. Nous avons tous les deux besoin de partir du même niveau parce que je crois avoir gagné le droit d'être dans cette situation. J'adore me battre avec Pol, je veux continuer à le faire en 2016 et avancer vers de meilleurs résultats."

Il y a eu des rumeurs concernant d'autres pilotes, alors je ne sais pas si l'on est en train d'attendre qu'ils se décident sur ce qu'ils veulent faire.

Bradley Smith

Bradley Smith, qui dit s'être fait taper sur les doigts pour sa déclaration maladroite d'Indianapolis, espère pouvoir faire une annonce dans les jours à venir. "Silverstone est la deadline pour fixer mon avenir en MotoGP," indique-t-il.

Auprès d'une presse anglaise acquise à sa cause, l'ancien Vice Champion du Monde 125cc tente de se montrer optimiste. "Ce qu'il y a de bien, c'est que les autres options ne disparaissent pas, car seul Pol a signé pour le moment," indique-t-il à Bike Social. "Je serais plus inquiet si l'on était dans une situation où tous les autres guidons seraient en train de disparaître."

"Pendant le week-end de Silverstone, j'aimerais savoir exactement ce qui se passe," poursuit-il. "Je ne sais pas tellement quelle est la situation. Je sais bien entendu qu'il y a eu des rumeurs concernant d'autres pilotes, alors je ne sais pas si l'on est en train d'attendre qu'ils se décident sur ce qu'ils veulent faire."

Poncharal impressionné par Smith

Arrivé en catégorie reine avec Tech3, Bradley Smith est directement sous contrat avec l'équipe française, au contraire de Pol Espargaró qui est engagé par Yamaha. Cela ne fait pourtant pas de lui la cinquième roue du carrosse, affirme Hervé Poncharal, qui assure vouloir conserver son line-up de pilotes pour la saison prochaine.

"Cela fait plusieurs semaines que je répète que ma meilleure option pour l'an prochain est de conserver mes deux pilotes. Je suis convaincu en effet que c'est avec Bradley et Pol que l'équipe peut être la plus performante," a déclaré le patron de Tech3 dans les colonnes de Moto Revue.

Et pour définitivement rappeler qu'il apprécie son pilote, Hervé Poncharal rappelle : "Bradley m'impressionne. Sa première saison en MotoGP n'avait pas été facile, et l'an dernier avait aussi été compliqué. Personne n'a oublié ses cinq chutes au Grand Prix d'Allemagne. Tout le monde disait alors que j'étais fou de vouloir le garder. L'avenir m'a donné raison."

"Il a su faire évoluer son pilotage et a changé d'état d'esprit en devenant beaucoup plus zen. Bradley est avec nous depuis qu'il a quitté le team Aspar où il courait en 125cc. Comme quoi ça vaut le coup de travailler dans la continuité," pointe le team manager.

 

Prochain article MotoGP
Etre en difficulté? Une nouvelle expérience pour Marc Márquez

Article précédent

Etre en difficulté? Une nouvelle expérience pour Marc Márquez

Article suivant

Valentino Rossi devient membre du prestigieux BRDC

Valentino Rossi devient membre du prestigieux BRDC

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Bradley Smith
Équipes Tech 3
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités