MotoGP
26 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
27 jours
16 avr.
Prochain événement dans
41 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
54 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
82 jours
03 juin
Prochain événement dans
89 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
103 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
110 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
124 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
159 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
173 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
187 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
194 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
208 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
215 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
229 jours
28 oct.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
250 jours

Championnat - Une voie royale pour Joan Mir et Suzuki

Suzuki se trouve désormais en tête des trois championnats, avec une balle de match à jouer dès le prochain Grand Prix pour le titre pilotes, qui parait à présent promis à Joan Mir, et les titres constructeurs et teams.

Championnat - Une voie royale pour Joan Mir et Suzuki

Après avoir enfin remporté sa première victoire MotoGP, Joan Mir se rapproche un peu plus du titre de Champion du monde, puisqu'il porte son avance au championnat à 37 points. Avec encore deux courses à disputer, cela signifie que le jeune pilote espagnol pourrait coiffer la couronne dès le week-end prochain lors du second Grand Prix qui sera disputé à Valence.

Derrière lui, Fabio Quartararo conserve la deuxième place, mais se voit rejoint à égalité de points par Álex Rins, à nouveau monté sur le podium ce dimanche et classé derrière le Français seulement car il compte moins de victoires sur l'ensemble de cette saison. Mais la tendance est bien à la baisse pour le clan Yamaha, comme en témoigne également le peu de points sauvés par Maverick Viñales et Franco Morbidelli sur ce Grand Prix.

Tous deux rétrogradent d'un cran au championnat, de même qu'Andrea Dovizioso. Et la lutte promet de rester intense dans ce groupe, puisqu'entre Quartararo, deuxième, et Dovizioso, désormais sixième, on ne compte que huit points ! Et, si Mir affiche un avantage net, on sait à présent que le titre, quoi qu'il arrive, se jouera entre ces six pilotes, les derniers restant mathématiquement en lice alors qu'ils étaient encore 14 au départ de cette course.

Grâce à son quatrième podium de la saison, Pol Espargaró monte au septième rang du classement général au détriment de Takaaki Nakagami, même si là aussi le suspense reste entier puisqu'un seul point les sépare. Un peu plus bas, on notera que Johann Zarco se hisse à la 13e place après la seconde chute de suite d'Álex Márquez. Le Français se trouve désormais à 19 points du top 10 qu'il aurait aimé pouvoir décrocher lorsque cette saison a débuté.

Lire aussi :

Les deux autres championnats sont logiquement chamboulés par la pénalité infligée à Yamaha et à ses équipes pour l'affaire des moteurs non-conformes utilisés en début de saison. Au classement des constructeurs, Suzuki profite de sa nouvelle victoire pour prendre les commandes. La marque affiche à ce stade sept points d'avance sur Ducati, alors qu'il en reste encore 50 en jeu pour un championnat qui prend en compte le meilleur résultat de chaque marque course après course. Privé de 50 points, Yamaha n'est plus que troisième, à 25 unités de Suzuki et avec seulement quatre petites longueurs d'avance sur KTM.

Enfin, au championnat par équipes, Suzuki conforte très nettement son leadership après ce Grand Prix d'Europe après le doublé de Mir et Rins en course et les 37 points perdus par Petronas sur tapis vert. L'écart entre les deux teams est désormais de 82 unités. Mathématiquement, le titre ne peut plus revenir à une autre structure, et dans ce classement comme dans les deux autres Suzuki pourrait être assuré des lauriers dès la prochaine manche.

Championnat pilotes après le GP d'Europe

Pos. Pilote Pts Spain Spain Czech Republic Austria Austria San Marino Italy Spain France Spain Spain Spain Spain Portugal
1 Spain Joan Mir 162 - 11/5 - 20/2 13/4 16/3 20/2 20/2 5/11 16/3 16/3 25/1 - -
2 France Fabio Quartararo 125 25/1 25/1 9/7 8/8 3/13 - 13/4 25/1 7/9 - 8/8 2/14 - -
3 Spain Álex Rins 125 - 6/10 13/4 - 10/6 11/5 4/12 16/3 - 25/1 20/2 20/2 - -
4 Spain Maverick Viñales 121 20/2 20/2 2/14 6/10 - 10/6 25/1 7/9 6/10 13/4 9/7 3/13 - -
5 Italy Franco Morbidelli 117 11/5 - 20/2 - 1/15 25/1 7/9 13/4 - 10/6 25/1 5/11 - -
6 Italy Andrea Dovizioso 117 16/3 10/6 5/11 25/1 11/5 9/7 8/8 - 13/4 9/7 3/13 8/8 - -
7 Spain Pol Espargaró 106 10/6 9/7 - - 16/3 6/10 16/3 - 16/3 4/12 13/4 16/3 - -
8 Japan Takaaki Nakagami 105 6/10 13/4 8/8 10/6 9/7 7/9 10/6 9/7 9/7 11/5 - 13/4 - -
9 Australia Jack Miller 92 13/4 - 7/9 16/3 20/2 8/8 - 11/5 - 7/9 - 10/6 - -
10 Portugal Miguel Oliveira 90 8/8 - 10/6 - 25/1 5/11 11/5 - 10/6 - 10/6 11/5 - -
11 Italy Danilo Petrucci 77 7/9 - 4/12 9/7 5/11 - 6/10 8/8 25/1 1/15 6/10 6/10 - -
12 South Africa Brad Binder 76 3/13 - 25/1 13/4 8/8 4/12 - 5/11 4/12 5/11 - 9/7 - -
13 France Johann Zarco 71 5/11 7/9 16/3 - 2/14 1/15 5/11 - 11/5 6/10 11/5 7/9 - -
14 Spain Álex Márquez 67 4/12 8/8 1/15 2/14 - - 9/7 3/13 20/2 20/2 - - - -
15 Italy Valentino Rossi 58 - 16/3 11/5 11/5 7/9 13/4 - - - - - - - -
16 Italy Pecco Bagnaia 42 9/7 - - - - 20/2 - 10/6 3/13 - - - - -
17 Spain Iker Lecuona 27 - - - 7/9 6/10 2/14 - 2/14 1/15 2/14 7/9 - - -
18 Spain Aleix Espargaró 27 - - 6/10 5/11 4/12 3/13 - 4/12 2/14 3/13 - - - -
19 United Kingdom Cal Crutchlow 26 - 3/13 3/13 1/15 - - - 6/10 - 8/8 5/11 - - -
20 Germany Stefan Bradl 16 - - - - - - - - 8/8 - 4/12 4/12 - -
21 United Kingdom Bradley Smith 12 1/15 4/12 - 3/13 - - 3/13 - - - 1/15 - - -
22 Spain Tito Rabat 10 2/14 5/11 - - - - - 1/15 - - 2/14 - - -
23 Italy Michele Pirro 4 - - - 4/12 - - - - - - - - - -
24 Spain Marc Márquez   - - - - - - - - - - - - - -
25 Italy Lorenzo Savadori   - - - - - - - - - - - - - -

 

Championnat équipes après le GP d'Europe

Pos. Équipe Pts Spain Spain Czech Republic Austria Austria San Marino Italy Spain France Spain Spain Spain Spain Portugal
1 Japan Team Suzuki MotoGP 287 - 17 13 20 23 27 24 36 5 41 36 45 - -
2 Malaysia Petronas SRT 205 0 25 29 8 3 25 20 38 7 10 33 7 - -
3 Italy Ducati Team 194 23 10 9 34 16 9 14 8 38 10 9 14 - -
4 Austria Red Bull KTM Factory Racing 182 13 9 25 13 24 10 16 5 20 9 13 25 - -
5 Japan Yamaha Factory Racing 159 0 36 13 17 7 23 25 7 6 13 9 3 - -
6 Italy Pramac Racing 138 22 - 7 20 20 28 - 21 3 7 - 10 - -
7 Monaco Team LCR 131 6 16 11 11 9 7 10 15 9 19 5 13 - -
8 France Tech 3 117 8 - 10 7 31 7 11 2 11 2 17 11 - -
9 Japan Repsol Honda Team 83 4 8 1 2 - - 9 3 28 20 4 4 - -
10 Spain Avintia Racing 81 7 12 16 - 2 1 5 1 11 6 13 7 - -
11 Italy Aprilia Racing Team 39 1 4 6 8 4 3 3 4 2 3 1 - - -

 

Championnat constructeurs après le GP d'Europe

Pos. Constructeur Points Spain Spain Czech Republic Austria Austria San Marino Italy Spain France Spain Spain Spain Spain Portugal
1 Suzuki 188 - 11 13 20 13 16 20 20 5 25 20 25 - -
2 Ducati 181 16 10 16 25 20 20 8 11 25 9 11 10 - -
3 Yamaha 163 - - 20 11 7 25 25 25 7 13 25 5 - -
4 KTM 159 10 9 25 13 25 6 16 5 16 5 13 16 - -
5 Honda 130 6 13 8 10 9 7 10 9 20 20 5 13 - -
6 Aprilia 36 1 4 6 5 4 3 3 4 2 3 1 - - -

partages
commentaires
Course - Joan Mir gagne enfin et file vers le titre !

Article précédent

Course - Joan Mir gagne enfin et file vers le titre !

Article suivant

Quartararo : Championnat perdu, je me concentre sur la 2e place

Quartararo : Championnat perdu, je me concentre sur la 2e place
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Europe
Catégorie Course
Lieu Valencia Grand Prix Circuit
Pilotes Joan Mir
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Léna Buffa
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020