EL1 - Márquez tient la dragée haute aux Ducati !

Le pilote Honda a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres du GP d'Italie, devant Danilo Petrucci et Michele Pirro. Fabio Quartararo est déjà bien placé avec le quatrième chrono.

EL1 - Márquez tient la dragée haute aux Ducati !

C'est sous un grand soleil qu'a débuté la sixième manche de la saison MotoGP, qui se déroule ce week-end en Italie sur le circuit du Mugello. Dans des conditions idéales, l'intégralité des pilotes ont donc pris la piste dès l'ouverture de la voie des stands afin de prendre leurs marques sur ce tracé ultra rapide.

Et comme un symbole, c'est Michele Pirro qui a été le premier à signer le meilleur temps. L'Italien, qui est engagé ce week-end par Ducati en tant que wild-card, avait en effet été gravement accidenté l'an dernier après avoir perdu le contrôle de sa machine à l'approche de San Donato lors des EL2, victime d'une commotion cérébrale et d'une luxation de l'épaule qui l'avaient tenu écarté du reste de son Grand Prix national.

Lire aussi :

Rien de tout cela cette fois-ci, et la séance a pu se dérouler sans accroc pour celui qui arbore le numéro 51, et qui a rapidement été devancé par un certain Marc Márquez. Sur un circuit faisant la part belle à la puissance des moteurs, il va être intéressant ce week-end d'analyser si les progrès apportés sur le bloc propulseur Honda dans ce secteur sont bien réels, et vont pouvoir permettre à l'Espagnol de jouer une nouvelle fois la gagne.

S'il est toujours difficile de tirer de véritables conclusions à l'issue de la première séance d'essais libres, force est de constater que le numéro 93 apparaît d'ores et déjà en très grande forme. Il s'est maintenu à la première place avec une première référence de 1'47"558, tenant la dragée haute à ses adversaires.

Quartararo déjà aux avant-postes 

Le top 3 est resté stable durant la majeure partie de la séance, Pirro tenant longtemps la deuxième position avant de s'en faire déloger par Danilo Petrucci à l'issue de son dernier tour. En quatrième position, on retrouve Fabio Quartararo, qui a pris le dessus dans les derniers instants sur un surprenant Aleix Espargaró. Ce dernier, quatrième de ces EL1, a cependant été victime d'un problème technique dans la ligne droite de départ mais ce premier classement fait sensation et démontre les progrès réalisés par Aprilia au niveau de son moteur cette saison.

 

Jack Miller a quant à lui fini la séance en sixième position devant Takaaki Nakagami et Pol Espargaró. Ce dernier, auteur d'une excellente performance lors de la dernière manche en France, a lui aussi créé la surprise en étant fringant sur un tracé où les KTM ont toujours rencontré des difficultés depuis leur arrivée en MotoGP en 2017. La marque autrichienne considère d'ailleurs le Mugello comme le premier véritable test pour juger des avancées des RC16 cette année, Le Mans ayant été un circuit bien plus favorable.

Voir aussi :

Derrière le numéro 44, Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso bouclent le top 10, alors qu'il faut descendre au 11e rang pour trouver Álex Rins. Le pilote Suzuki devance Valentino Rossi et Andrea Iannone. Le top 15 est complété par Maverick Viñales et Franco Morbidelli. Plus bas dans la hiérarchie, Jorge Lorenzo est pour le moment en difficulté avec seulement le 18e chrono sur le circuit qui lui avait apporté son premier succès avec Ducati l'an passé. Johann Zarco est quant à lui 20e, à près d'une seconde et demie du leader, et les Tech3 ferment la marche avec Hafizh Syahrin et Miguel Oliveira respectivement aux 22e et 23e positions.

Sur le plan pneumatique, la gomme medium semble pour l'instant faire consensus, et a été utilisée par la quasi-totalité des pilotes, à l'exception de Tito Rabat qui a opté pour le hard. Deux écoles se font front en revanche pour l'avant, avec des choix oscillant entre le soft et le medium.

Italy GP d'Italie – EL1

P. Pilote Moto Tours Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 20  
2 Italy Danilo Petrucci Ducati 19 0.193
3 Italy Michele Pirro Ducati 13 0.246
4 France Fabio Quartararo Yamaha 21 0.253
5 Spain Aleix Espargaró Aprilia 10 0.254
6 Australia Jack Miller Ducati 16 0.256
7 Japan Takaaki Nakagami Honda 19 0.367
8 Spain Pol Espargaró KTM 17 0.443
9 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 18 0.551
10 Italy Andrea Dovizioso Ducati 18 0.656
11 Spain Álex Rins Suzuki 19 0.671
12 Italy Valentino Rossi Yamaha 18 0.798
13 Italy Andrea Iannone Aprilia 19 0.809
14 Spain Maverick Viñales Yamaha 17 0.834
15 Italy Franco Morbidelli Yamaha 20 0.863
16 Czech Republic Karel Abraham Ducati 18 0.869
17 Italy Francesco Bagnaia Ducati 18 0.974
18 Spain Jorge Lorenzo Honda 19 0.992
19 Spain Joan Mir Suzuki 18 1.339
20 France Johann Zarco KTM 18 1.402
21 Spain Tito Rabat Ducati 18 1.658
22 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 16 2.299
23 Portugal Miguel Oliveira KTM 17 2.312

partages
commentaires
Petrucci pourrait "faire autre chose" si Ducati ne le renouvelle pas

Article précédent

Petrucci pourrait "faire autre chose" si Ducati ne le renouvelle pas

Article suivant

Espargaró sur Zarco : "Ça viendra, c'est une question de temps"

Espargaró sur Zarco : "Ça viendra, c'est une question de temps"
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021