Ezpeleta évoque la possibilité d’une saison blanche en 2020

Carmelo Ezpeleta, PDG de la Dorna, envisage désormais la possibilité que la saison 2020 de MotoGP ne puisse pas avoir lieu.

Ezpeleta évoque la possibilité d’une saison blanche en 2020

La pandémie de COVID-19 actuelle a déjà eu raison de six Grands Prix, annulés dans le cas du Qatar, reportés pour les autres. Le Grand Prix de Thaïlande, celui des Amériques et le Grand Prix d'Argentine ont été reportés en fin de saison, alors que pour l'Espagne et la France, aucune date n'a été fixée. L'incertitude provoquée par le nouveau coronavirus laisse imagier que l'Italie et la Catalogne rejoindront prochainement les rangs des courses reportées.

Les prévisions les plus optimistes font ainsi état d'un début de saison le week-end du 21 juin, avec le Grand Prix d'Allemagne au Sachsenring. Mais tout cela dépendra uniquement d'une situation apaisée au niveau du COVID-19, ce que personne ne peut prédire avec certitude pour l'instant. La possibilité d'une annulation pure et simple de la saison 2020 est désormais clairement évoquée.

Lire aussi :

"Nous y pensons, dans le pire de nos cauchemars", a expliqué Carmelo Ezpeleta dans une interview donnée au journal espagnol La Razón. "Nous devons le prendre en compte, mais il reste encore du temps. Bien sûr, il se peut que nous ne puissions pas courir, et je ne l'espère pas, pas tant pour les courses, mais pour l'humanité."

Le PDG de la Dorna est ouvert à toutes sortes de changements tant que cela permettra au championnat de reprendre une fois que les conditions le permettront : "Nous examinons des alternatives très variées. Il vaut mieux faire une course à huis clos que pas du tout. Le Mans étant reporté, nous allons nous pencher sur les prochains [Grands Prix], le Mugello et la Catalogne. Nous ne repousserons pas tout d'un coup, nous verrons course après course, comme nous l'avons fait avec Jerez. Si un jour nous obtenons le feu vert, nous verrons dans quelles conditions courir."

Alors que le règlement de la Fédération internationale de motocyclisme fixe un nombre minimum de courses pour rendre une saison valide, la pandémie qui sévit propose une situation inédite à tous les acteurs du sport. Le nombre de courses nécessaires peut ainsi être diminué, offrant une plus grande flexibilité à la Dorna.

"Le contrat stipule qu'un minimum de 13 courses doit être organisé, dans des conditions normales, et ce n'est pas le cas [actuellement]. Selon la FIM, nous ferons ce que nous pourrons, comme nous le pourrons et quand nous le pourrons. De plus, si nous pouvions avoir un championnat de dix courses, je serais très heureux. Nous allons essayer de donner plus, mais si dans ces circonstances nous étions capables de le faire, cela signifierait que l'humanité est en bonne santé, ce qui est le plus important. Les courses sont secondaires maintenant."

Lire aussi :

La Dorna a également annoncé cette semaine une série de mesures afin d'aider les équipes à survivre économiquement à cette crise : "Le souci est maintenant de maintenir les équipes en vie. Nous sommes préoccupés par la santé financière des acteurs privés et nous gérons des subventions pour les aider à survivre au cours des trois prochains mois. S'il n'y a pas de courses, ils ne reçoivent pas d'argent des sponsors et pourtant ils doivent payer leurs salaires. C'est pourquoi nous leur donnons une série d'aides pour qu'ils puissent survivre."

partages
commentaires
Quartararo espère que Rossi restera en MotoGP

Article précédent

Quartararo espère que Rossi restera en MotoGP

Article suivant

La Catalogne considère son Grand Prix reporté

La Catalogne considère son Grand Prix reporté
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021