Réactions
MotoGP GP des Amériques

Jack Miller : "Le championnat ne fait que commencer"

De retour en première ligne pour la première fois cette saison, Jack Miller croit en ses chances de victoire à Austin. Et il est surtout convaincu de ne pas encore être au pied du mur malgré un début de saison difficile.

Jack Miller, Ducati Team

Jack Miller a livré une solide séance de qualifications à Austin, finalement seulement battu par Jorge Martín pour trois petits millièmes. Tous deux ont véritablement fait jeu égal, roulant sous le précédent record absolu qui trônait depuis 2015, de quoi transmettre au pilote australien la confiance de pouvoir être un candidat sérieux pour la victoire ce dimanche.

"Il m'a battu de peu, mais je suis en tout cas très content d'être de retour en première ligne. C'est important pour la course. Celle-ci est frénétique, surtout dans les premiers tours pour trouver de l'air propre et essayer de s'échapper. C'étaient donc des qualifications très importantes et j'espère que ça pourra se traduire en un bon résultat", a-t-il commenté samedi soir auprès du site officiel du MotoGP.

Lorsqu'il lui a été demandé s'il pensait désormais pouvoir gagner, Miller ne s'est pas dérobé : "Oui, je pense. Je ne veux pas paraître trop confiant, mais je suis confiant de pouvoir me battre. Je suis plutôt content de mon rythme, tout le week-end j'ai été rapide en roulant seul. J'ai hâte de voir ce que ce week-end peut apporter."

Ne lui parlez pas, en revanche, d'une quelconque urgence à faire prendre à son championnat un tournant qui s'avèrerait déjà nécessaire. Après les trois premières courses de cette saison, et en dépit de résultats plus limités qu'espéré dans l'équipe officielle Ducati, Jack Miller refuse de considérer qu'il serait déjà passé en mode survie.

"Tout le monde pense que j'ai eu un début d'année complètement désastreux. Qu'est-ce que [cette première ligne] signifie ou ne signifie pas ? La même chose que toutes les semaines. On continue à me poser cette question. J'ai fini quatrième il y a deux courses mais on continue à m'interroger là-dessus comme si j'étais… mort ! Le championnat ne fait que commencer", a-t-il fermement rappelé.

Le contexte entourant ces questions auxquelles Jack Miller est confronté est aussi celui d'un marché des transferts offrant de nombreuses possibilités de changements pour la saison prochaine. Lui qui expliquait ne pas encore avoir de nouvelles de Ducati à ce sujet, ne peut ignorer que sa place est convoitée, et notamment par ce redoutable Jorge Martín qui partira de la pole ce dimanche et se battait pour la victoire le week-end dernier.

Mais l'Australien se souvient aussi mieux que personne que, l'an dernier, dans une situation très comparable, il avait décroché la prolongation de son contrat en signant deux victoires inattendues lors de la quatrième et de la cinquième manches du championnat. Aujourd'hui comme hier, donc, il s'agit de ne pas se laisser abattre prématurément, même après une 14e place en Argentine.

"C'est juste une question d'état d'esprit. Il faut oublier et aller de l'avant. On a eu des difficultés en Argentine mais ici, sur le COTA, on a été à l'aise dès le début. Je suis très content de la moto et les changements qu'on a faits pendant le week-end. […] Je me sens très bien. Pouvoir pousser comme je l'ai fait pour faire ce chrono seul, c’était bien."

Malgré sa confiance, Miller sait que la course, dont le départ sera donné à 20h heure française, s'annonce ouverte. "Enea [Bastianini] est toujours formidable en course. Je ne compte plus les fois où il m'a passé dans les derniers instants d'une course et où je l'ai vu filer, alors je sais trop bien à quel point il peut prendre soin d'un pneu. Il pilote bien, la moto fonctionne bien et il sera l'un de ceux sur lesquels il faudra compter non seulement sur cette course, mais aussi toute l'année", a-t-il observé.

"Pecco [Bagnaia] a un rythme fantastique, Jorge sera là, c'est sûr. C'est comme ça, ce sont les meilleurs au monde et ils seront là quoi qu'il arrive dimanche. Et puis personne n'a cité le King of COTA : Marc [Márquez] est doucement revenu aux affaires ce week-end, mais il sera là aussi. Je pense que ce sera un beau spectacle !"

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Espargaró déçu des premières discussions avec Aprilia pour 2023
Article suivant Danilo Petrucci s'impose dès ses débuts en MotoAmerica !

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France