Martín n'oublie pas ceux qui l'ont aidé, Gresini en tête

Jorge Martín a dédié son podium du Grand Prix de Doha à Fausto Gresini, disparu au mois de février et qui l'a énormément aidé dans sa carrière.

Martín n'oublie pas ceux qui l'ont aidé, Gresini en tête

Jorge Martín est la surprise du début de saison. Déjà auteur d'un départ remarqué au Grand Prix du Qatar, qui l'a propulsé de la 14e à la quatrième place même s'il a finalement pris la 15e position finale, le rookie du team Pramac a encore plus marqué les esprits au Grand Prix de Doha en s'offrant sa première pole, dès son deuxième week-end en MotoGP. Une performance qu'aucun pilote n'avait réalisé depuis Marc Márquez, avant de décrocher un premier podium le lendemain.

Martín n'aurait peut-être jamais obtenu ces résultats sans Fausto Gresini, disparu au mois de février dernier. Le manager italien a relancé la carrière du Madrilène en le recrutant dans son équipe de Moto3 pour la saison 2017, alors qu'il restait sur une modeste 16e place au championnat. Quatrième lors de sa première saison sur la Honda du team Gresini, Martín a été titré dans la catégorie l'année suivante, ce qui lui a ensuite permis de monter en Moto2.

Lire aussi:

"Je veux dédier ce podium à Fausto", a souligné le troisième du Grand Prix de Doha en conférence de presse. "Il a été très important dans ma carrière, car il m'a donné l'opportunité d'aller sur la Honda. Je vivais un moment très difficile, car j'avais une mauvaise moto et je n'obtenais pas de résultat. Il m'a dit : 'Viens ici, je sais que tu as le talent et on peut gagner le championnat'. On l'a fait ensemble. Il me manque beaucoup, car c'était un ami très proche, il était comme ma famille. Je suis content. Je me suis arrêté dans le team Gresini [le jour de la course] pour les saluer, et je suis certain qu'il nous regarde de là-haut."

Jorge Martin, Pramac Racing

Fausto Gresini n'a pas été le seul à aider Jorge Martín au cours de sa carrière. Maverick Viñales et Aleix Espargaró l'ont beaucoup soutenu durant sa jeunesse, notamment en lui prêtant des machines pour qu'il puisse se préparer, au moment où il essayait de percer en Moto3.

"On vit pratiquement tous ensemble et ils venaient me chercher chez moi pour qu'on aille s'entraîner avec leurs motos parce que je n'en avais pas, je n'avais pas d'argent pour m'en acheter. Je dois d'ailleurs remercier Aleix et Maverick, parce que par le passé, ils m'ont laissé piloter leur moto. S'entraîner avec des pilotes MotoGP à l'époque, quand j'étais encore en Moto3, cela m'a beaucoup aidé."

"Ils ont toujours essayé de m'aider à progresser alors je leur suis très reconnaissant. S'entraîner avec les meilleurs pilotes au monde vous aide assurément à progresser et à être un meilleur pilote."

Avec Léna Buffa 

partages
commentaires

Voir aussi :

Ducati ne s'inquiète pas d'avoir quitté Losail sans victoire

Article précédent

Ducati ne s'inquiète pas d'avoir quitté Losail sans victoire

Article suivant

Sam Lowes ne fait pas d'un retour en MotoGP sa priorité

Sam Lowes ne fait pas d'un retour en MotoGP sa priorité
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021