Márquez : "Nous avons pris un risque, c'est vrai"

partages
commentaires
Márquez :
Par : Willy Zinck
7 sept. 2018 à 15:19

L'Espagnol s'est fait piéger ce matin en ne disposant pas du temps nécessaire pour boucler un tour avec le pneu tendre. Sa bonne étoile a cependant veillé sur lui en écartant la pluie durant l'après-midi, lui permettant de remonter de la 13e à la cinquième place.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team

La première journée sur le circuit de Misano n'aura pas été de tout repos pour Marc Márquez. L'Espagnol a en effet connu une belle sueur froide après les EL1, desquels il a terminés à la 13e place.

Une position en dehors du top 10 qui aurait bien pu s'avérer fâcheuse si les prévisions climatiques, qui laissaient planer la menace de pluie durant l'après-midi, s'étaient confirmées et avaient empêché le numéro 93 de progresser.

Une monte du pneu tendre trop tardive

Mais pourquoi un tel classement à l'issue de la première séance ? La faute n'est pas à chercher sur le plan de la performance, chose qui aurait pu néanmoins se concevoir si on garde en tête que l'équipe Repsol Honda fait partie des rares à ne pas avoir réalisé de tests sur le circuit durant le mois d'août.

Non, ce classement renvoie tout simplement à une tactique trop risquée de la part de l'Espagnol et de son équipe. Ces derniers ont en effet pris le pari de rouler la majeure partie des EL1 avec un seul et même train de pneus, des médiums en l'occurrence, avant de se raviser pour un seul run en toute fin de séance sur des gommes tendres.

Lire aussi : 

Mais si Márquez avait juste le temps de faire un tour lancé après son tour de sortie, ce dernier fut trop lent pour permettre à l'Ibère de tenter sa chance. "Nous avons pris un risque, c'est vrai", reconnaît le leader du championnat. "Mais c'est ce que nous devions faire, parce que les autres constructeurs ont déjà testé ici, et ils ont déjà les choses plus ou moins au clair."

Lire aussi :

Fort heureusement pour le vainqueur de l'édition 2017, la pluie n'a finalement pas été au rendez-vous dans l'après-midi, et celui-ci a donc eu tout le loisir cette fois-ci de chausser les pneus tendres pour pouvoir assurer un temps, la pluie n'étant toujours pas à exclure demain matin lors des EL3.

"Durant l'après-midi, nous avons réussi à bien améliorer", reprend-il. "Le rythme était plutôt pas mal, et nous pouvons dire que je suis content. Tout est assez serré, surtout avec les deux Ducati, Viñales et Crutchlow, qui devraient être en mesure de se battre pour la victoire."

Le handicap de l'absence aux tests effacé

À la clé ? Le cinquième chrono au classement des temps combinés, et surtout un écart qui laisse l'Espagnol optimiste quant à ses chances de rivaliser avec des Ducati pour l'instant souveraines sur la côte Adriatique. "Les autres ont eu un test il y a peu, mais notre rythme est bon", poursuit Márquez. "Ils ont eu un avantage au début, mais l'équipe a été très précise quand il fallait l'être. Durant l'après-midi nous sommes quasiment revenus au niveau de Ducati. Nous avons gommé ce test qu'ils ont fait ici."

L'écart séparant Márquez de Dovizioso est pour l'instant de plus de trois dixièmes de seconde, mais pourrait bien se résorber entre les deux hommes, à plus forte raison en cas de roulage sur le sec lors des deux dernières séances d'essais libres prévues demain.

Prochain article MotoGP
Folger sera pilote d'essais Yamaha en 2019

Article précédent

Folger sera pilote d'essais Yamaha en 2019

Article suivant

Hors du top 10, Zarco veut "rester positif"

Hors du top 10, Zarco veut "rester positif"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Misano
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions