Nakamoto - Honda a "extrait 80% du potentiel du logiciel" en 2016

Pour sa dernière apparition en tant que responsable du HRC en MotoGP, Shuhei Nakamoto a fait le point, entre le GP de Valence et les essais qui y ont fait suite, assurant se sentir plus que satisfait par son palmarès dans le championnat.

O.P., Cheste - Nakamoto a profité de la conférence de presse organisée lundi, dont il a joué les maîtres de cérémonie, pour célébrer l'excellente saison de sa marque, couronnée aux championnats Pilotes (avec Marc Márquez) et Constructeurs.

Il a souligné que ces résultats avaient été rendus possible grâce à la réaction de Honda, qui a dû faire face à une situation très délicate dans les premières manches du calendrier à cause d'une moto plutôt fougueuse et dont le mauvais caractère a peu à peu été atténué. Une grande partie de ces progrès s'explique par la nouvelle électronique et l'adaptation progressive de l'équipe.

"Maintenant, nous avons extrait 80% du potentiel du logiciel. Cela signifie que nous pouvons encore gagner 20%. Au début, nous avons eu beaucoup de mal, mais le résultat final a été très bon", a résumé Nakamoto, qui a par ailleurs refusé de donner le moindre indice sur le nouveau moteur conçu pour 2017.

L'heure du départ

Nakamoto a pris les rênes de Honda en Championnat du monde fin 2008, et il quitte ses fonctions huit ans plus tard avec quatre titres à son actif. Le premier a été conquis par Casey Stoner en 2011 et les trois autres sont le fruit de l'association avec Marc Márquez, remportés en 2013, 2014 et 2016.

"Quand je suis arrivé, je n'imaginais pas pouvoir obtenir tout cela. Je suis très heureux, même s'il est clair que l'on aspire toujours à gagner toutes les courses", a déclaré Nakamoto, en ne plaisantant qu'à moitié.

Avant de quitter le championnat pour se dédier à d'autres sujets - qui pourraient être en lien avec le motocross ou d'autres séries, selon ce qu'en disent ses relations -, le Japonais a souhaité présenter le triumvirat qui le remplacera en se répartissant ses fonctions.

Naoki Hattori sera en charge de la partie marketing, Tetsuhiro Kuwata sera directeur général et Shinichi Kokubu s'occupera de la partie technique. Tous trois tenteront de réduire l'impact du départ d'un Nakamoto au charisme difficile à remplacer.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez
Type d'article Actualités
Tags electronique, naoki hattori, shinichi kokubu, shuhei nakamoto, tetsuhiro kuwata