La Ducati Desmosedici GP21 dévoilée

Ducati a dévoilé sa moto pour la saison 2021 du MotoGP. L'équipe officielle accueille un nouveau duo de pilotes, Jack Miller et Pecco Bagnaia.

1/48

Photo de: Ducati Corse

2/48

Photo de: Ducati Corse

3/48

Photo de: Ducati Corse

4/48

Photo de: Ducati Corse

5/48

Photo de: Ducati Corse

6/48

Photo de: Ducati Corse

7/48

Photo de: Ducati Corse

8/48

Photo de: Ducati Corse

9/48

Photo de: Ducati Corse

10/48

Photo de: Ducati Corse

11/48

Photo de: Ducati Corse

12/48

Photo de: Ducati Corse

13/48

Photo de: Ducati Corse

14/48

Photo de: Ducati Corse

15/48

Photo de: Ducati Corse

16/48

Photo de: Ducati Corse

17/48

Photo de: Ducati Corse

18/48

Photo de: Ducati Corse

19/48

Photo de: Ducati Corse

20/48

Photo de: Ducati Corse

21/48

Photo de: Ducati Corse

22/48

Photo de: Ducati Corse

23/48

Photo de: Ducati Corse

24/48

Photo de: Ducati Corse

25/48

Photo de: Ducati Corse

26/48

Photo de: Ducati Corse

27/48

Photo de: Ducati Corse

28/48

Photo de: Ducati Corse

29/48

Photo de: Ducati Corse

30/48

Photo de: Ducati Corse

31/48

Photo de: Ducati Corse

32/48

Photo de: Ducati Corse

33/48

Photo de: Ducati Corse

34/48

Photo de: Ducati Corse

35/48

Photo de: Ducati Corse

36/48

Photo de: Ducati Corse

37/48

Photo de: Ducati Corse

38/48

Photo de: Ducati Corse

39/48

Photo de: Ducati Corse

40/48

Photo de: Ducati Corse

41/48

Photo de: Ducati Corse

42/48

Photo de: Ducati Corse

43/48

Photo de: Ducati Corse

44/48

Photo de: Ducati Corse

45/48

Photo de: Ducati Corse

46/48

Photo de: Ducati Corse

47/48

Photo de: Ducati Corse

48/48

Photo de: Ducati Corse

La version 2021 de la Ducati Desmosedici a été dévoilée par le constructeur de Bologne durant une cérémonie en ligne. Sa livrée évolue puisque Ducati accueille un nouveau sponsor titre, le fabricant de matériel informatique Lenovo, dont le logo se trouvait jusqu'à présent à l'avant de la moto. Il succède donc à Mission Winnow sur le côté de la machine. 

Avec l'année sabbatique d'Andrea Dovizioso, parti en raison d'un conflit avec le directeur général Gigi Dall'Igna, et la non-reconduction de Danilo Petrucci, désormais chez Tech3, l'équipe officielle accueille Jack Miller et Pecco Bagnaia. Un nouveau duo pour l'équipe factory mais une continuité pour les deux pilotes, déjà équipiers depuis deux ans au sein du team Pramac. "Il y a des moments où un changement est nécessaire et je pense que c'était le bon moment", a expliqué Dall'Igna durant la présentation. "Nous misons sur deux jeunes pilotes qui ont tout de même une grande expérience avec Ducati et il y a donc une certaine continuité sur ce point. Je crois beaucoup dans leur talent."

Lire aussi :

Miller a pris la septième place du championnat 2020, pour sa sixième saison en MotoGP et sa troisième avec une Ducati, tandis que Bagnaia a fait ses débuts à ses côtés en 2019, auréolé de son titre en Moto2. Le premier a déjà décroché un succès en MotoGP, à Assen en 2016, tandis que le second a goûté aux joies du podium pour la première fois la saison passée à Misano.

Pour Dall'Igna, Miller et Bagnaia ont le talent pour jouer le titre

Ducati a laisser filer Dovizioso, vice-Champion trois saisons de suite entre 2017 et 2019, pour des pilotes qui n'ont pas encore d'expérience de la lutte pour le titre en MotoGP. Gigi Dall'Igna pense toutefois que Jack Miller et Pecco Bagnaia deviendront rapidement des prétendants sérieux au championnat.

"À mon avis, il leur manque vraiment très peu de choses, à tous les deux, pour être dans le bon groupe et jouer le titre", prédit le manager, séduit par le talent de Miller : "Jack est un pilote qui est à mon avis doté d'un talent incroyable, et qui a fait un final incroyable la saison dernière, avec deux dernières courses où il n'a fait absolument aucune erreur. À mon avis, il doit comprendre qu'il peut jouer le titre et qu'il vaut parfois mieux se contenter de ce que l'on a au lieu de prendre trop de risques." Dall'Igna est également impressionné par le potentiel de Bagnaia : "Sa caractéristique principale, c'est qu'il sait mener le pneu avant à la limite comme peu de pilotes savent le faire."

Miller change de dimension en rejoignant le team factory, mais il ne se voit pas encore Champion du monde. "Le talent est une chose et ce qu'on fait de ce talent, c'est autre chose", a-t-il déclaré. "Beaucoup de pilotes n'ont pas pu concrétiser leur talent. Je pense que c'est juste une pièce du puzzle, que j'ai peut-être la chance d'avoir, mais il faut le bon état d'esprit pour exploiter son talent et faire de son mieux."

Pour Bagnaia, rejoindre l'équipe Ducati officielle est également un accomplissement, la marque ayant toujours été chère à son cœur : "Quand j'ai mis cette tenue pour la première fois, c'était vraiment marquant, parce qu'il y a toujours eu une Ducati dans la famille. Mon oncle en avait une. Quand on est petit et qu'on entend le moteur d'une moto, quand on est un garçon, on préfère la Ducati, parce qu'elle a un son différent, agressif. Je pense que Ducati a un charme que les autres marques n'ont pas. Et c'est une marque italienne, donc il y a tout. En tant que pilote, j'ai toujours rêvé de rouler en MotoGP pour Ducati et je ne pouvais pas demander plus qu'être dans l'équipe officielle."

Ducati a fait évoluer la Desmosedici malgré le gel du développement

Miller et Bagnaia rejoignent une équipe qui sort d'une saison contrastée car si Dovizioso et Petrucci ont chacun remporté une course et que la marque a décroché le titre des constructeurs, le premier pour Borgo Panigale depuis 2007, cela n'a pas suffi pas à compenser les tensions entre les deux pilotes et leur management, ni l'échec de Dovizioso à décrocher une couronne mondiale dont il était l'un des favoris une fois Marc Márquez écarté des circuits par sa fracture de l'humérus.

La crise sanitaire a poussé le MotoGP à imposer des mesures de réduction des coûts et la machine dévoilée ce mardi conserve donc l'aérodynamique et le moteur 2020. Une évolution aéro sera permise durant l'année mais le moteur devra rester inchangé, comme pour les autres constructeurs à l'exception d'Aprilia, unique marque bénéficiant des concessions lui permettant de faire évoluer son V4 pendant la saison, et KTM, autorisé à un changement cet hiver malgré la perte de ces fameuses concessions. Malgré ce gel, Ducati a pu faire évoluer sa Desmosedici

"Il y a des éléments de la moto qui sont gelés, et qui seront donc forcément les mêmes que l'année dernière", a précisé Dall'Igna. "Sur tout le reste, que ce soit le châssis ou l'aéro, il y a un travail de fourni, à la fois par nous et par l'ensemble des constructeurs, pour essayer d'arriver au début du championnat en étant le plus préparé possible. Je ne peux pas dire qu'il s'agit de la meilleure moto de la grille mais elle permet assurément à nos pilotes de se battre pour rapporter des résultats importants."

"L'objectif est de ramener le titre pilotes, ou même mieux les deux titres", a ajouté le dirigeant de Ducati Corse, évitant cependant de sombrer dans un excès d'optimisme : "Avant de parler, il vaut toujours mieux ramener les résultats !"

Lire aussi :

Miller et Bagnaia sont attendus en piste à Jerez mercredi et jeudi, pour reprendre le rythme au guidon de la Panigale V4S, comme tous les pilotes de la marque italienne engagés en MotoGP. Les pilotes d'essais de Ducati et de Honda seront également présents sur le circuit andalou, avec des MotoGP.

Ducati est la deuxième équipe à dévoiler officiellement sa machine 2021 après Avintia, qui a présenté les livrées d'Enea Bastianini et Luca Marini à la fin de la semaine dernière. KTM et son équipe satellite, Tech3, suivront vendredi matin, puis ce sera au tour de Yamaha, Petronas et LCR la semaine prochaine.

Avec Léna Buffa 

partages
commentaires

Voir aussi :

LIVE - Présentation de l'équipe officielle Ducati MotoGP
Article précédent

LIVE - Présentation de l'équipe officielle Ducati MotoGP

Article suivant

Photos - Les pilotes officiels Ducati en MotoGP

Photos - Les pilotes officiels Ducati en MotoGP
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021