Première ligne surprise pour Miller à Motegi

L'Australien a failli refaire le coup de l'Argentine sur le circuit de Motegi, et partira depuis le troisième emplacement sur la grille demain.

Première ligne surprise pour Miller à Motegi
Le poleman Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, le troisième, Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing
Jack Miller, Pramac Racing

S'il est un pilote qu'on n'attendait pas en première ligne, c'est bel et bien Jack Miller. L'Australien a retrouvé sa forme du début de saison, à l'instar de son camarade Johann Zarco, avec qui il partagera la première ligne de la grille demain.

Le début de week-end avait pourtant été plutôt sobre, bien qu'efficace pour le pilote Pramac jusqu'ici, celui-ci se contentant d'assurer sa place dans le top 10 à l'issue des EL3 sans trop faire de bruit.

Mais d'ultimes réglages entre les EL4 et le tout début de la Q2 ont permis de déverrouiller tout le potentiel de la GP17 sur le circuit de japonais, où cette version de la Desmosedici, outre la victoire de Dovizioso, avait également brillé l'an dernier grâce à la troisième place de Danilo Petrucci.

Le déclic juste avant les qualifications

"Nous avons mis la moto à part et avons changé plusieurs choses", explique Miller. "J'ai vraiment trouvé de bons réglages pour les qualifications. Je n'avais prévu de faire que deux tours, mais j'ai fait une petite erreur à la sortie du virage 6 et j'ai décidé d'en faire un de plus. J'ai immédiatement été plus rapide qu'à n'importe quel moment du week-end avec trois tours dans les pneus."

Lire aussi :

Finalement à 0"137 du poleman à l'issue des qualifications, l'Australien aurait pu aller chercher le meilleur temps s'il était parvenu à voir le bout de son dernier tour lancé. Las, une chute a coupé court à ses ambitions : "Lors du tour suivant, je suis arrivé dans le premier secteur avec 19 centièmes de moins que lors du tour précédent, et je me suis trop excité et j'ai freiné trop tard dans le virage 5, et je suis tombé."

Son coéquipier relégué dans les tréfonds de la grille, charge donc à Miller de porter haut les couleurs de l'équipe Pramac dimanche. La partie ne sera pas facile avec des pilotes de la trempe de Dovizioso, Zarco ou bien encore Márquez autour de lui.

Rester concentré en course

Mais l'Australien sait que l'ennemi sera surtout intime en course, et qu'il lui faudra garder la tête froide s'il veut repartir du Japon sur un bon résultat. "C'est la troisième fois qu'on part en première ligne cette année, et je pense que pour la course de demain, Andrea et Marc auront un très bon rythme", assure-t-il.

"Mais j'ai été surpris par notre allure, je n'étais toujours pas très à l'aise avec la moto, le changement survenu après les EL4. Mais nous l'avons vraiment fait progresser, et j'ai eu la sensation que nous étions capables de faire 21 tours en soft. Donc je suis plutôt content de notre rythme, mais l'idée c'est de survivre lors des premiers tours, en particulier avec la piste qui est un peu sale et verte lors des premiers tours, comme ce fut le cas à Misano quand j'ai chuté. Je vais donc essayer de ne pas trop être excité demain."

partages
commentaires
Une erreur de pression de pneu prive Rossi de la deuxième ligne

Article précédent

Une erreur de pression de pneu prive Rossi de la deuxième ligne

Article suivant

Pedrosa en retrait sur la grille pour sa dernière au Japon

Pedrosa en retrait sur la grille pour sa dernière au Japon
Charger les commentaires
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021