MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Premiers points pour Oliveira, 2e meilleur pilote KTM en Argentine

partages
commentaires
Premiers points pour Oliveira, 2e meilleur pilote KTM en Argentine
Par :
4 avr. 2019 à 16:00

Le Portugais a terminé aux portes du top 10 en Argentine, manquant de peu de terminer meilleur représentant KTM.

Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3

Qui l'eût cru ? Miguel Oliveira a réussi le tour de force d'être le deuxième meilleur pilote à évoluer sur une KTM en Argentine. Une performance réalisée aussi bien en qualifications qu'en course, le pilote portugais ayant signé le 14e meilleur temps le samedi.

Une prouesse quand on sait que, en tant que rookie, il s'agissait de sa première fois en MotoGP sur le tracé de Termas de Río Hondo. Plus tôt dans le week-end, le numéro 88 avait déjà montré ses ambitions, en devançant son coéquipier Hafizh Syahrin de plus d'une seconde lors des EL1 (ce dernier détenant une part de responsabilité dans cet état de fait cependant) !

Lire aussi :

Après la séance qualificative, Oliveira était donc content de sa prestation, et estimait le top 10 jouable sur piste sèche. "C'était une bonne séance oui, mon rythme était bon et le tour était OK", a-t-il simplement déclaré. "Au final, j'aurais dû faire un tour de plus pour pouvoir aller plus vite et peut-être accéder à la Q2, mais c'était assez difficile [...]. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas rester dans le groupe, proche du top 10, top 15, je pense que ça serait possible."

Des prédictions qui se sont avérées précises, même si le pilote Tech3 doit finalement se contenter de la 11e place. Mais le faible écart (moins de deux dixièmes) le séparant du pilote devant lui, qui n'était autre que Pol Espargaró, était une autre source de satisfaction.

"La course a été bonne. Déjà hier j'avais montré avoir du potentiel et la vitesse pour me battre entre la 15e place et le top 10", a-t-il réagi après la course. "C'était notre objectif, et c'est ce que nous avons pu faire durant toute la course."

Manque de puissance pour profiter de l'aspiration

Mais qu'a-t-il manqué pour une entrée dans le top 10 ? Pour Oliveira, la réponse est à chercher du côté du manque de puissance du bloc KTM, qui l'a empêché de bénéficier suffisamment du phénomène d'aspiration pour bien se placer dans les phases de freinage.  

"Sur la fin j'étais plus rapide qu'Aleix et Pol, mais je ne pouvais pas dépasser en ligne droite, alors que c'était le facteur principal pour préparer une manœuvre de dépassement et finir plus haut dans le classement", reprend-il, concédant avoir assuré le coup en fin d'épreuve. "Mais si l'on considère que c'était la première fois que nous nous battions pour les points, j'ai adopté une approche conservatrice, avec la seule idée de ramener la KTM intacte au garage."

Lire aussi :

Le Portugais a finalement réalisé une performance de premier choix, lui permettant de devancer sous le drapeau à damier un pilote officiel, Johann Zarco, et de passer tout près de s'offrir également son coéquipier Pol Espargaró. "Si l'on garde à l'esprit que je n'étais qu'à un dixième de Pol et que j'étais à la limite de le doubler dans le dernier virage, je pense que cela montre que nous sommes dans le coup."

Malgré la symbolique forte, battre Zarco ne semblait pas être le principal enseignement que souhaitait retenir Oliveira après la course. "Je pense que la chose importante pour nous en tant que groupe est de rendre meilleure la moto", a-t-il assuré. "Bien sûr, c'est toujours bien de pouvoir se comparer au niveau des performances, mais nous savons qu'un pilote ne peut pas se battre devant si la moto ne convient pas à son style ou s'il n'est pas à l'aise avec la moto. Pour le moment mon objectif est de tirer le maximum de ce que j'ai."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Un nouveau top 10 chanceux pour Espargaró et Aprilia

Article précédent

Un nouveau top 10 chanceux pour Espargaró et Aprilia

Article suivant

Morbidelli heureux de retrouver de bonnes positions

Morbidelli heureux de retrouver de bonnes positions
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Miguel Oliveira
Équipes Tech 3
Auteur Willy Zinck