Les progrès de KTM vont venir des détails, selon Pol Espargaró

Dix-septième du championnat 2017, le pilote espagnol attend désormais de capitaliser sur une année complète de travail avec KTM pour progresser sur les domaines encore perfectibles.

Les progrès de KTM vont venir des détails, selon Pol Espargaró
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing, Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing, Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing, Pit Beirer, directeur de la compétition de KTM, Hubert Trunkenpolz, membre du conseil d'administration de KTM, Mike Leitner, Team Manager Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Le nouveau carénage de la moto de Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pit Beirer, directeur de la compétition de KTM, Mika Kallio, Pol Espargaro, Bradley Smith, Hubert Trunkenpolz, membre du conseil d'administration de KTM, Mike Leitner, Team Manager Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing

À deux jours désormais du début du championnat, Pol Espargaró estime que le circuit de Losail, le premier à accueillir le MotoGP, peut se révéler l'un des plus difficiles de l'année pour la KTM RC16. À moins que les progrès majeurs accomplis en un an sur la moto née des ateliers de Mattighofen permettent d'améliorer la situation sur les pistes qui ont posé problème à la marque lors de sa première saison, des problèmes globalement concentrés sur la première partie de saison.

"Je pense que le Qatar est l'un des moins bons [circuits pour nous]. L'an dernier, on a eu du mal au Qatar, on a eu beaucoup de mal au Texas et aussi à Barcelone. Je pense que ces trois circuits sont les pistes sur lesquelles c'est assez compliqué pour nous", suggère le pilote espagnol. "Quoi qu'il en soit, c'est une nouvelle année, le nouveau moteur nous aidera aussi sur ce type de circuits, dans ce type de conditions. [L'année dernière] au Texas et à Barcelone il faisait très chaud, il y avait beaucoup de spinning, et ça ne nous a pas aidés. Dans ce domaine je pense qu'on s'est beaucoup amélioré."

Un an après son engagement dans la compétition, la RC16 a su s'affirmer comme l'une des prétendantes régulières au top 10, ceux-ci s'étant multipliés durant la seconde moitié du championnat 2017. Sa progression fulgurante n'est pas passée inaperçue, au point d'avoir fait de KTM l'une des forces du marché des transferts.

Il n'en reste pas moins que la moto doit encore progresser. "Peut-être un peu à l'entrée du virage, un peu dans les caractéristiques du moteur, dans beaucoup de domaines", souligne Espargaró, conscient également que le pilote doit faire sa part pour mieux dompter le bolide. "Même moi, je dois parfois piloter la moto d'une façon différente, et je dois comprendre un peu mieux cette moto, ça ne fait qu'un an. Beaucoup de choses sur la moto doivent donc être améliorées et changées, et moi aussi."

L'électronique, un domaine très compliqué

Très jeune élève du MotoGP, KTM savait s'attaquer à un Everest en intégrant la catégorie reine, en dépit d'une année de développement intense en piste. Aujourd'hui, après seulement une autre année d'expérience, partagée entre la compétition et des essais privés plus nombreux que les autres marques, le pilote espagnol reste conscient de la jeunesse du projet et de la route encore longue qui s'étend devant les troupes autrichiennes.

"Un constructeur comme Yamaha a du mal avec l'électronique quand les températures changent, quand les situations ou les circuits sont différents, donc vous pouvez nous imaginer nous, changeant des pièces à chaque course, sur le châssis, le moteur, et en plus avec des conditions différentes", pointe-t-il.

"Les gars démarrent de zéro avec cette électronique, c'est donc super compliqué. Je pense que c'est la partie de la moto la plus compliquée, celle avec laquelle on doit le plus travailler, et je pense qu'on a encore beaucoup de marge. Il s'agit de faire des tours, pour comprendre un peu mieux l'électronique. De nouvelle personnes sont arrivées cette année dans l'équipe et développent leurs propres idées à mettre sur la moto, en venant de constructeurs différents, et c'est important, on a besoin d'apprendre."

"Maintenant ça va être une question de détails, je pense. Durant la saison on n'aura pas un gros package ou quelque chose qui va beaucoup changer car on est à une seconde des leaders, et même moins sur certains circuits. Je pense qu'il sera maintenant question de petites choses sur la moto, de petites pièces sur le moteur. Je pense qu'il faudra rouler, rouler, rouler, et en tant que pilote, s'adapter un peu plus à la moto."

Avec Gerald Dirnbeck et Michaël Duforest

partages
commentaires
Ivano Beggio, président emblématique d'Aprilia, est décédé

Article précédent

Ivano Beggio, président emblématique d'Aprilia, est décédé

Article suivant

Marc Márquez présente son nouveau casque

Marc Márquez présente son nouveau casque
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021