Après une qualification prometteuse, Siméon a déchanté en course

partages
commentaires
Après une qualification prometteuse, Siméon a déchanté en course
Par : Willy Zinck
12 avr. 2018 à 14:43

Le pilote belge a été le meilleur rookie en piste samedi lors de la séance qualificative. Une performance qu'il n'a pas été capable de concrétiser le lendemain.

Xavier Siméon, Avintia Racing
Xavier Siméon, Avintia Racing
Xavier Siméon, Avintia Racing
Xavier Siméon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Siméon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing

En Argentine, Xavier Siméon a réussi à faire taire une bonne partie de ses détracteurs, notamment lors des qualifications, lorsque le Belge s'est extirpé d'une Q1 disputée dans des conditions difficiles avec le statut purement symbolique mais néanmoins parlant de meilleur rookie.

Las, les réjouissances n'ont guère duré, puisqu'en dépit d'un début d'épreuve où il a tenu son rang, le pilote Avintia s'est rendu coupable d'une erreur de pilotage au bout de la ligne droite de retour du circuit de Termas de Río Hondo.

L'intéressé a certes pu reprendre la piste, mais c'était pour mieux ensuite accuser avec sa machine des problèmes d'adhérence qui l'ont empêché de regagner le terrain perdu, et de faire mieux que la 21e place à l'arrivée – la dernière des pilotes classés. "Je suis déçu de la course", reconnaissait d'ailleurs l'homme d'Outre-Quiévrain à l'issue des 24 (et non 25, comme initialement prévus) tours de course. "J'ai fait une erreur après cinq ou six tours sur la ligne droite de retour, et j'ai perdu le contact avec le groupe qui se battait pour les points. Je me suis senti à l'aise, même si j'ai rencontré des problèmes de grip lorsque je mettais la moto en virage et à l'accélération. Mais j'ai freiné tard et avec les freins en carbone, j'ai fait un stoppie et j'ai dû aller loin pour éviter l'accident. À partir de là ma course était finie."

Hormis cette erreur, c'est donc d'un week-end solide que s'est fendu Siméon en Amérique du Sud, même si le chemin reste encore long à parcourir s'il souhaite refaire son retard sur son coéquipier Tito Rabat, scintillant en Argentine (quatrième en qualifications, septième en course). "Dans l'ensemble je suis content du week-end", a déclaré le Belge après la course. "Hier j'ai été le meilleur rookie en qualifications, mais aujourd'hui j'attendais plus de la course. Nous avons appris la leçon et à présent nous devons analyser ce qui est arrivé et travailler dur pour la prochaine course."

Une prochaine manche qui se tiendra à Austin, où l'intéressé avait signé l'an dernier sa deuxième meilleure qualification de 2017. Tous les espoirs sont donc permis pour le voir se rapprocher encore un peu plus de ses concurrents.

Prochain article MotoGP
Le directeur de course défend la justesse des commissaires

Article précédent

Le directeur de course défend la justesse des commissaires

Article suivant

Stats - Les pilotes indépendants prennent le pouvoir

Stats - Les pilotes indépendants prennent le pouvoir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Xavier Siméon
Équipes Avintia Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions