Un "rêve pendant 16 tours" mais un final frustrant pour Rossi

partages
commentaires
Un
Par : Léna Buffa
4 nov. 2018 à 11:45

Il a vécu un rêve jusqu'à quatre tours de l'arrivée : le pilote Yamaha a vu s'échapper ce qui aurait pu être sa première victoire depuis 16 mois.

Après Maverick Viñales il y a une semaine, cette fois c'est Valentino Rossi qui a touché la victoire du doigt en Malaisie. Mais au contraire de son coéquipier, le pilote italien n'a pas réussi à aller au bout de son effort. Parti devant, il a mené la course durant 16 tours. Il n'en restait alors plus que quatre à boucler lorsque la Yamaha numéro 46 a glissé, laissant s'échapper ce résultat tant espéré.

Lire aussi :

S'il n'a pas d'explication à donner quant à cette chute, Rossi admet sans mal avoir probablement dépassé la limite. "D'habitude c'est l'avant qui se dérobe à cet endroit, mais là c'est l'arrière qui a glissé. De toute évidence, si je suis tombé c'est que j'ai fait une erreur", concède-t-il.

 

Cette chute est survenue alors que Marc Márquez se rapprochait de plus en plus, promettant d'attaquer le numéro 46 avant l'arrivée pour lui contester la victoire. Se sentant à l'aise, avec un bon rythme, le pilote Yamaha s'attendait à devoir se confronter au Champion du monde et il estime qu'il aurait eu des chances de le battre dans cette belle bagarre qui s'annonçait.

"À un certain moment de la course, j'ai atteint les 1"3 d'avance et là j'ai attaqué fort et je me suis dit que si j'arrivais à creuser encore un peu l'écart j'allais probablement finir seul. Mais ensuite il est revenu à 1"1, puis 0"9, 0"7 et là je me suis dit que ça se jouerait jusqu'au bout dans les deux derniers tours. C'était ma stratégie, et je pense que c'était aussi la sienne. Ça aurait été une belle bagarre parce qu'à mon avis j'étais compétitif et j'aurais pu me défendre dans le corps à corps."

"J'essayais d'attaquer comme je l'avais fait pendant toute la course. Je me sentais bien, j'avais un bon rythme et j'arrivais à être régulier. Il m'aurait probablement rattrapé mais ça aurait pu être une belle bagarre, c'est vraiment dommage", regrette-t-il.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Le titre de vice-Champion du monde est hors de portée

Des regrets, Valentino Rossi peut effectivement en avoir alors que vient de lui échapper ce qui aurait été sa première victoire de la saison, la première depuis juin 2017. Vingt-cinq points qui auraient aussi pesé lourd au championnat alors qu'Andrea Dovizioso et Maverick Viñales devaient se contenter des accessits aujourd'hui.

"Il faut dire que c'est ma première faute de la saison, parce que je suis toujours allé au bout des courses, à l'exception de l'Argentine [où il a subi un accrochage avec Márquez, ndlr]. Mais c'est peut-être le pire moment !" enrage le Docteur.

"D'un côté, je suis très content de la course, parce que c'est la meilleure de la saison, et puis ça arrive dans des conditions difficiles et sur une piste difficile pour nous, c'est important. D'un autre côté, c'est vraiment dommage, je suis très déçu de ma faute. Faire une course comme ça et finir avec zéro point, c'est frustrant."

Lire aussi :

"Et puis le résultat d'aujourd'hui aurait pu être très important aussi pour le championnat, parce que même si je n'avais pas gagné mais fini deuxième j'aurais assuré la troisième place face à Maverick et j'aurais aussi pu arriver à Valence à cinq points de Dovi et de la deuxième place. Maintenant, il va falloir se battre avec Maverick à Valence pour la troisième place."

"Je suis dévasté pour cette chute mais d'un autre côté je suis content parce qu'on a vécu ce rêve pendant 16 tours", conclut Valentino Rossi, accompagnant sa déception d'une boutade, comme bien souvent : "Ce soir et demain ce sera dur. Il faut essayer de cacher toutes les cordes et les tabourets, pour m'empêcher de faire une bêtise !"

Article suivant
Pour Viñales, les réglages de la Thaïlande "ont tout réglé"

Article précédent

Pour Viñales, les réglages de la Thaïlande "ont tout réglé"

Article suivant

Nouvelle stratégie et cinquième place pour Pedrosa

Nouvelle stratégie et cinquième place pour Pedrosa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions