Rossi : "La seconde moitié de la course sera dure pour tout le monde"

partages
commentaires
Rossi : "La seconde moitié de la course sera dure pour tout le monde"
Par :
14 juil. 2018 à 18:03

L'Italien s'élancera depuis la sixième place demain au Sachsenring, et s'attend à une course stratégique sur le plan pneumatique.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Après une première journée mi-figue mi-raisin sur le Sachsenring, Valentino Rossi aura finalement réussi à bien redresser la barre ce samedi. D'abord en s'exonérant d'un passage par la Q1 (chose qui n'était pas gagnée alors qu'il était crédité vendredi soir du 17e temps) lors des EL3, puis en affichant une belle pointe de vitesse lors des qualifications pour aller accrocher une deuxième ligne.

Pourtant, en dépit de ces nets progrès, l'Italien s'est montré réaliste quant à son rythme ce samedi. "Aujourd'hui a été meilleur pour nous qu'hier car nous avons travaillé sur l'équilibre de la moto et progressé", avance-t-il. "Par ailleurs, nous avons essayé quelque chose pour améliorer l'accélération, mais cela n'a pas fonctionné. J'étais un peu plus performant aujourd'hui dès la matinée : mon rythme n'était pas trop mauvais mais il est certain que ça n'était pas non plus le meilleur."

Éviter les écueils au départ

Au vu des faibles écarts constatés depuis le début du week-end dans la Saxe, le Docteur estime qu'un envol depuis une position avancée sur la grille ne sera pas du luxe demain, alors qu'une foire d'empoigne pourrait avoir lieu, notamment dans les premières boucles.

Mais passées ces premières embûches, le Transalpin estime que le défi suivant sera pneumatique. En ce sens, le choix des gommes sera comme bien souvent déterminant, mais le pilote Yamaha est pour l'heure encore indécis quant à la monte qu'il choisira dimanche.

"S'élancer de la deuxième ligne est très important pour la course car il est certain que le premier tour sera capital et qu'il sera aussi très important de faire le bon choix de pneus car tout est toujours très ouvert", reprend-il. "On ne comprend pas encore quel est le meilleur pneu arrière. Il nous faut travailler sur les données et les vérifier demain matin et je pense que le choix de pneumatiques sera crucial. C'est très important, car la seconde moitié de la course sera dure pour tout le monde."

Rossi semble néanmoins exclure le recours au pneu dur demain, faute d'un niveau de performance suffisant pour pouvoir se battre une nouvelle fois aux avant-postes. "Le choix se porte entre le tendre et le medium, car le dur a une enveloppe différente : c'est un pneu d'économie mais sa performance est drastiquement moindre, de près d'une seconde au tour", tranche-t-il. "C'est un peu comme en Moto2. Si le choix est ouvert, personne n'utilisera le dur mais nous ne comprenons pas encore s'il est mieux d'utiliser le tendre ou bien le medium."

Rossi et l'intégralité du plateau bénéficieront donc d'une dernière séance d'essais à l'occasion du warm-up demain matin pour prendre une décision qui pourrait bien s'avérer cruciale pour le dénouement de la course.  

Avec Guillaume Navarro

Article suivant
Selon Márquez, la course devrait se jouer à l'usure pneumatique

Article précédent

Selon Márquez, la course devrait se jouer à l'usure pneumatique

Article suivant

Zarco : "On va plus lentement de jour en jour"

Zarco : "On va plus lentement de jour en jour"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Qualifications
Lieu Sachsenring
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu