Des top 10 réguliers, l'objectif de KTM en 2019

Après un premier podium en guise de coup d'éclat l'an dernier à Valence, la marque autrichienne entend bien s'inscrire dans la durée dans le top 10 dès cette année.

Des top 10 réguliers, l'objectif de KTM en 2019

Après deux premières années passées à prendre le pouls du MotoGP, KTM entend bien franchir un cap décisif en 2019 dans la catégorie reine. Les moyens déployés sont en effet à la mesure des ambitions et des objectifs du constructeur autrichien, qui a déjà atteint un cap important l'an dernier avec le podium de Pol Espargaró lors de la finale à Valence.

Un premier top 3 de la marque décroché dans des conditions particulières, sous une pluie torrentielle qui a sûrement faussé le jeu. Pareil résultat sera donc difficile à reproduire, et le but de la prochaine campagne pour les troupes de Mattighofen sera de s'affirmer comme un candidat crédible et régulier au top 10.

Lire aussi :

C'est en tout cas la mission qu'a lancée le patron de KTM, Stefan Pierer : "C'est un programme de cinq ans, qui doit nous mener sur le podium en cinq ans, mais pour la saison à venir je veux voir des places à un chiffre [des top 10, ndlr]", a-t-il ainsi déclaré lors de la présentation des couleurs de l'équipe, ce mardi en Autriche. "Je pense que c'est réaliste parce que nous sommes encore débutants, il nous manque toute l'expérience de nos adversaires, mais cette année on fait tapis !"

Avec un nouveau line-up composé de Johann Zarco et de Pol Espargaró, une équipe satellite, Tech3, dotée de motos d'usine, et des pilotes d'essais tel que Mika Kallio et bien sûr Dani Pedrosa, KTM met ainsi toutes les chances de son côté pour atteindre ses objectifs.

Créer un modèle similaire à la F1

Mais les résultats ne seront pas la seule finalité pour la marque autrichienne, qui avec l'équipe Tech3 cherche à reproduire en MotoGP son modèle déjà éprouvé en F1.

"Aujourd'hui nous allons voir que nous ne visons pas uniquement le sommet, nous visons aussi les débutants", ajoute ainsi Pierer. "La Rookies Cup est, avec Red Bull, notre partenaire, en tant que sponsor et ami, de longue date. L'objectif partagé par ces programmes est de fournir [des résultats]. [C'est le cas pour] tous ces gars du Moto3 et du Moto2."

Lire aussi :

Un objectif partagé par Thomas Überall, le manager de Red Bull Motorsports, partenaire depuis plus de 20 ans de KTM en compétition. "Au final, nous nous retrouvons avec deux équipes en MotoGP", résume ce dernier. "Nous en avons une qui se bat désormais pour le podium, et nous avons une seconde équipe qui va nous permettre d'attirer des pilotes qui proviennent de plus bas : de la Rookies Cup, du Moto3 et du Moto2. Cela va leur permettre de débuter en MotoGP avec peut-être moins de pression qu'avec l'équipe d'usine. C'est vraiment ce que nous voulons faire."

"Nous avons déjà fait nos preuves en Formule 1, où nous avons Red Bull Racing et Toro Rosso, qui fait vraiment office de junior team en F1. Et c'est vraiment similaire, pour ne pas dire quasiment la même chose en MotoGP à présent. Espérons que c'est ce qui va nous garantir le succès pour le futur."

Dans le cas de Red Bull en F1, il avait fallu attendre la sixième année, en 2010, pour voir l'équipe obtenir le titre, avec comme déclic l'arrivée d'un jeune pilote, Sebastian Vettel, au sein de l'équipe un an plus tôt. Reste à savoir si le même modèle produira donc les mêmes succès en MotoGP.

Avec Léna Buffa

partages
commentaires
Poncharal et Tech3 impressionnés par les moyens de KTM
Article précédent

Poncharal et Tech3 impressionnés par les moyens de KTM

Article suivant

Le test de Sepang, 3 jours "difficiles physiquement" pour Nakagami

Le test de Sepang, 3 jours "difficiles physiquement" pour Nakagami
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021