Torres blessé à la main, son Grand Prix s'arrête

Une fracture du pouce empêchera Jordi Torres de reprendre la piste dans le cadre de ce Grand Prix de Malaisie.

Torres blessé à la main, son Grand Prix s'arrête

L'arrivée d'une pluie torrentielle en début d'après-midi a eu d'emblée de lourdes conséquences sur le Grand Prix de Malaisie. Avant d'impacter les qualifications, suspendues face à l'intensité de l'averse, cette pluie a causé la chute de trois pilotes coup sur coup pendant les Essais Libres 4.

Lire aussi :

Karel Abraham, Maverick Viñales et Jordi Torres sont partis à la faute, tous trois piégés soudainement par une piste mouillée alors qu'ils se trouvaient en pneus slicks.

 

Le pilote Yamaha a indiqué être indemne, tandis que le Tchèque a fait savoir qu'il souffrait de la main mais comptait disputer les qualifications avant d'être examiné.

Quant à Torres, il a dû se rendre au centre médical immédiatement après sa chute, et pour cause. Il s'est fracturé la base du pouce de la main gauche et avait besoin de recevoir des soins sans attendre. C'est avec le bras en écharpe qu'il a fait son retour à son stand un peu plus d'une heure plus tard, mais il s'agit d'un retour en simple visiteur car son Grand Prix s'arrête là.

Déclaré inapte par les instances, le pilote espagnol a fait savoir qu'il devrait être opéré mardi.

Lire aussi :

"J'étais en piste, je suis entré dans le virage 9 et c'était complètement sec. J'ai freiné fort à l'entrée du virage et j'ai aussi attaqué fort à la sortie. J'ai fait la même chose dans le virage 10, mais dans le virage 11 je n'ai clairement rien vu, ni pluie, ni rien, pas de drapeau pour avertir de quoi que ce soit. On est passé de sec à complètement mouillé en l'espace de deux mètres et on ne voyait rien, pas la moindre goutte de pluie", explique Jordi Torres auprès du site officiel du MotoGP.

Jordi Torres est aligné par le team Avintia depuis le Grand Prix d'Aragón. Il évolue au guidon de la moto que pilote habituellement Xavier Siméon, une Ducati GP16, tandis que le Belge remplace son coéquipier Tito Rabat au guidon d'une GP17. Ce dernier est au repos depuis Silverstone, victime de fracture de la jambe après lui-même avoir été piégé par l'arrivée d'une forte pluie qui avait causé plusieurs chutes sur aquaplaning. Il a fait savoir hier qu'il envisageait de faire son retour à Valence, dans trois semaines.

partages
commentaires
La pluie bouscule le programme du GP de Malaisie

Article précédent

La pluie bouscule le programme du GP de Malaisie

Article suivant

Qualifs - Gros déluge, petite chute et pole position pour Márquez

Qualifs - Gros déluge, petite chute et pole position pour Márquez
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021