Viñales verrait d'un bon œil l'utilisation de la même moto par Zarco

Maverick Viñales n’aura pas de problème avec une éventuelle décision de donner à Johann Zarco la même YZR-M1 que l’équipe d’usine l’an prochain, pour récolter plus d’informations.

Viñales verrait d'un bon œil l'utilisation de la même moto par Zarco
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Podium : le troisième, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

L’équipe officielle du constructeur japonais a montré des performances en-dessous de ce qui était attendu lors de la pré-saison, où Viñales était le pilote le plus rapide. Les quatres victoires de l’Espagnol et de Valentino Rossi contrastent énormément avec les sept succès de Márquez et Pedrosa, et les six victoires de Dovizioso sur sa Ducati.

Les mauvaises performances de la M1 actuelle contrastent également avec celles du prototype version 2016, dont dispose l’équipe Tech3. Avec cette machine, Johann Zarco est monté à deux reprises sur le podium et Jonas Folger a terminé deuxième en Allemagne, avant de manquer la fin de saison.

Dimanche dernier, en Malaisie, le Français a franchi la ligne troisième, dix secondes derrière le vainqueur Andrea Dovizioso, alors que Rossi était septième, à trente secondes, et Viñales neuvième, 38 secondes derrière le vainqueur du jour.

Yamaha doit composer depuis quelques temps avec un manque de traction, qui empire quand les conditions sont pluvieuses. La raison à cela est que personne dans le département technique n’arrive à trouver la bonne solution, tout en continuant de chercher en travaillant sur le moteur, l’électronique, et le châssis. Le package entier de la moto, donc.

Sachant que la saison 2018 démarre dans deux semaines (avec les tests de Valence), Maverick Viñales estime raisonnable que Yamaha donne à Zarco la même moto qu’aux pilotes officiels l’an prochain, quelque chose que le pilote niçois demande ouvertement.

Si cela arrive, le constructeur pourrait disposer de plus d’informations et ainsi réduire les chances de répéter ses soucis de cette saison en 2018.

“Il est sûr que Zarco aurait plus de problèmes avec le prototype actuel. Toutefois, il est toujours positif d’avoir plus de motos en piste et je pense qu’il a déjà démontré qu’il était capable de nous donner des informations utiles”, explique Viñales.

“On espère avoir plus d’informations l’an prochain sur ce qu’on essaie sur la moto. C’est toujours mieux d’avoir des données sur trois motos, plutôt que deux. Cette année, les données de Zarco ne nous ont servi à rien”, renchérit le natif de Gérone.

partages
commentaires
Un pneu "déformé" à l'origine de la course désastreuse de Crutchlow

Article précédent

Un pneu "déformé" à l'origine de la course désastreuse de Crutchlow

Article suivant

Van der Mark : 1er Grand Prix convaincant qui appelle à une suite

Van der Mark : 1er Grand Prix convaincant qui appelle à une suite
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021