Zarco rejoint Pramac, Ducati choisit Bagnaia pour son team d'usine

Ducati a confirmé la répartition de ses pilotes entre son team factory et l'équipe Pramac pour la saison 2021. La situation du duo Avintia reste en suspens.

Zarco rejoint Pramac, Ducati choisit Bagnaia pour son team d'usine

Ducati a tranché. Après avoir assuré Pecco Bagnaia et Johann Zarco qu'ils continueraient tous deux à courir au guidon d'une Desmosedici en 2021, le constructeur devait faire son choix afin de placer l'un des deux pilotes au sein de son équipe officielle, aux côtés de Jack Miller, et l'autre dans le team Pramac.

Ce choix est désormais officiel et, comme le laissait penser la tendance récente, c'est Bagnaia qui obtient la place à pourvoir dans le team factory. Le Champion du monde Moto2 de 2018 continuera ainsi à faire équipe avec Jack Miller, qui est déjà son coéquipier chez Pramac depuis l'an dernier. Tous deux seront promus ensemble, remplaçant le line-up actuel formé par Danilo Petrucci (qui partira chez Tech3) et Andrea Dovizioso (dont l'avenir reste à ce jour incertain).

Lire aussi :

Bagnaia est ainsi récompensé pour ses performances en progrès, lui qui a manqué un premier podium au Grand Prix d'Andalousie à cause d'une avarie technique, puis a retrouvé les avant-postes dès son retour de blessure à Misano, avec un premier podium en carrière suivi par une course menée durant 15 tours avant une chute. La performance est là, et Ducati souhaite affirmer sa confiance à son jeune pilote.

Francesco Bagnaia, Pramac Racing

Johann Zarco quant à lui sera donc promu du team Avintia à Pramac, où il disposera d'une machine de même spécification que celles des pilotes de l'équipe factory. Arrivé dans le groupe pendant l'hiver grâce aux efforts de Gigi Dall'Igna, le pilote au numéro 5 a vite pris ses marques avec la machine italienne et lui aussi a réussi à se montrer aux avant-postes, notamment à Brno où il a décroché une pole position et un podium.

Rassuré par la confiance du constructeur, c'est l'esprit libéré que Zarco aborde la suite, lui qui a gagné en sérénité en pouvant compter sur une constance qu'il n'avait plus connue depuis ses deux ans sur la Yamaha de Tech3.

Ducati confirme par ailleurs le recrutement de Jorge Martín, qui sera associé la saison prochaine à Johann Zarco chez Pramac. Champion du monde Moto3 en 2018, le pilote espagnol semblait en passe de jouer le titre cette saison en Moto2 avant d'être écarté durant deux courses par le COVID-19. Il n'en demeure pas moins une pépite que KTM perd alors qu'il aurait logiquement été promis à un avenir en MotoGP au sein du groupe de Mattighofen. Lui aussi bénéficiera de la même moto que les deux pilotes Ducati factory.

"Jack Miller et Pecco Bagnaia ont montré cette année qu'ils pouvaient tirer parti du potentiel de notre Desmosedici GP, et qu'ils méritaient cette opportunité", explique Claudio Domenicali, PDG de Ducati Motor. "Leur passage de Pramac Racing Team, où ils ont tous les deux évolué, vers l'équipe officielle, est une preuve de la collaboration efficace qui nous lie à l'équipe de Paolo Campinoti, que je tiens à remercier. Je suis certain que l'année prochaine, son équipe sera capable de tirer le meilleur du talent de deux nouveaux pilotes, Johann Zarco et Jorge Martín."

"Dans l'immédiat, nous sommes toutefois concentrés sur la saison actuelle, car nous voulons décrocher le meilleur résultat possible avec nos deux pilotes : Andrea, qui en huit ans a terminé deuxième du championnat trois ans de suite et remporté 14 Grands Prix, faisant de lui le pilote Ducati le plus victorieux après Stoner alors qu'il est toujours à la lutte pour le titre cette saison, et Danilo. Danilo travaille dur afin de revenir se battre pour le podium. Avec eux, nous ferons tout pour conclure notre belle aventure de la meilleure façon possible."

"Nous sommes heureux d'être parvenus à un accord avec Johann et Jorge", souligne Paolo Campinoti, directeur de l'équipe Pramac Racing. "Nous souhaitons poursuivre un projet important qui nous apporte beaucoup de satisfaction. Les qualités sportives et la mentalité de gagnant des ces deux pilotes sont parfaitement connues, les attentes sont donc élevées. Nous connaissons bien Johann, et nous avons des sensations très positives avec lui. Il en sera de même avec Jorge."

Lire aussi :

Ducati se contente pour le moment de confirmer ces quatre pilotes, sans mentionner la décision concernant le team Avintia. Le recrutement d'un autre pilote en provenance du Moto2 est attendu, puisqu'Enea Bastianini devrait rejoindre Avintia la saison prochaine. Vice-Champion du monde dans la plus petite catégorie en 2016, il est lui aussi en lutte pour le titre Moto2 cette année, ayant déjà remporté trois victoires et ne comptant que 20 points de retard sur Luca Marini. Cette promotion n'est toutefois pas officialisée à ce jour.

Par ailleurs, le nom de Luca Marini fait trembler Tito Rabat. Seul pilote à avoir entamé l'année avec un contrat en poche pour 2021, l'Espagnol est au cœur des spéculations depuis quelques semaines, alors qu'on le dit menacé par une volonté de promouvoir l'actuel leader du Moto2 dans la catégorie reine. Avintia lui a toutefois affiché son soutien et l'apport financier de l'Espagnol ne faciliterait pas un remplacement qui reste à ce jour tout à fait hypothétique.

Le plateau 2021

Équipe Pilotes confirmés (fin de contrat) Pilotes pressentis
Repsol Honda Team

Marc Márquez (2024)

Pol Espargaró (2022)

 
Ducati Team Jack Miller (2021 + option)
Pecco Bagnaia

 

Monster Energy Yamaha Maverick Viñales (2022)
Fabio Quartararo (2022)
 
Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
Red Bull KTM Factory Racing Brad Binder (2021)
Miguel Oliveira (2021)
 
Aprilia Racing Team Gresini Aleix Espargaró (2022)

Andrea Iannone
Cal Crutchlow

Andrea Dovizioso

Petronas Yamaha SRT

Franco Morbidelli (2022)

Valentino Rossi (2021)

 
Pramac Racing

Johann Zarco 

Jorge Martín 

 

LCR Honda Álex Márquez (2022)

Takaaki Nakagami

Red Bull KTM Tech3 Danilo Petrucci (2021)
Iker Lecuona (2021)
 
Reale Avintia Racing Tito Rabat (2021)

Enea Bastianini

Luca Marini

partages
commentaires
Petrucci déplore un manque de moteur sur sa Ducati

Article précédent

Petrucci déplore un manque de moteur sur sa Ducati

Article suivant

Bagnaia pilote officiel Ducati : un rêve, puis un pari et enfin une réalité

Bagnaia pilote officiel Ducati : un rêve, puis un pari et enfin une réalité
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021