Nico Müller disputera une saison en LMP2 avant de rejoindre Audi

Nico Müller va piloter une Oreca-Gibson engagée par une toute nouvelle équipe, Vector Racing, la saison prochaine en FIA WEC.

Nico Müller disputera une saison en LMP2 avant de rejoindre Audi

Un an avant de porter les couleurs d'Audi, de retour en Endurance dans la catégorie Hypercar en 2023, Nico Müller va disputer sa première saison complète en FIA WEC en 2022. Lié à Audi depuis 2014 et vice-Champion du DTM à deux reprises avec la firme aux anneaux, celui qui a aussi porté les couleurs de Dragon en Formule E pilotera une Oreca-Gibson engagée par une nouvelle structure, Vector Racing, basée à Silverstone.

Cette équipe a été mise en place par Gary Holland, qui a déjà été le patron de Müller en Formule E et a dirigé les équipes Krohn et JOTA en Endurance. Le pilote allemand ne sera donc pas en terrain inconnu même s'il n'a qu'une faible expérience du WEC puisqu'il n'y a pris qu'un seul départ, aux 6 Heures de Shanghaï 2017 et au volant d'un prototype de l'équipe G-Drive.

"Je suis ravi de faire partie de cette nouvelle équipe, également confiant et fier d'être intégré à ce nouveau chapitre de l'Endurance", déclare Müller, seul pilote confirmé pour le moment. "Le nom Vector Sport est peut-être nouveau, mais dans la coulisse il y a quelques personnes très compétentes que j'ai connues dans d'autres championnats."

"La motivation et l'enthousiasme pour ce projet sont forts dans le groupe. C'est le bon moment pour rouler en WEC et en Endurance, [...] et je remercie Audi Sport de me laisser profiter de cette opportunité de combiner mon travail avec eux à ce nouveau projet."

Vector Racing entend devenir un nom qui compte en Endurance, au moment où de nombreux constructeur annoncent leur arrivée dans la catégorie Hypercar. "Grâce à la vision et l'esprit innovant de l'ACO et de la FIA, l'Endurance est sur le point d'entrer dans une ère incroyable", se réjouit Gary Holland. "Le LMH, le LMDh et le nouveau règlement GT3 donnent un coup de projecteur sur la discipline et nous considérons qu'il s'agit de la bonne direction pour l'avenir. C'est pour cette raison que nous avons décidé de lancer notre équipe à ce moment-là."

"Nous remercions Audi Sport de permettre à Nico de nous rejoindre pour la saison 2022, sa présence étant au cœur de notre projet. Nous avons l'intention d'associer un très bon équipage et une équipe technique expérimentée et très compétente, avec un package technique approuvé, mais nous avons également l'ambition de nous engager dans différentes catégories à l'avenir."

Lire aussi :

partages
commentaires
Rivé sur l'Endurance, Nato "pas frustré" de perdre sa place en FE
Article précédent

Rivé sur l'Endurance, Nato "pas frustré" de perdre sa place en FE

Article suivant

Oreca assemblera la future Ferrari GT3

Oreca assemblera la future Ferrari GT3
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021