Kovalainen tenté par des rallyes en Europe après ses bons débuts

Dixième du Rallye du Japon et quatrième en WRC2, Heikki Kovalainen envisage maintenant de disputer des épreuves en Europe, mais sait que cela représentera un défi de taille pour lui.

Kovalainen tenté par des rallyes en Europe après ses bons débuts
Charger le lecteur audio

Heikki Kovalainen est entré dans le club des rares pilotes ayant inscrit des points en F1 et en WRC, après notamment Carlos Reutemann, Kimi Räikkönen et Robert Kubica. Engagé en Super GT à partir de 2015, l'ancien pilote Renault, McLaren et Lotus/Caterham a profité de sa présence au Japon pour disputer de nombreux rallyes et il s'y est pleinement consacré cette année. Avec six victoires, Kovalainen a remporté le Championnat national et a participé à sa première épreuve en WRC pour la finale de la saison, toujours au Japon.

Aligné dans une Skoda en WRC2, le Finlandais a pris la quatrième place de la catégorie et la dixième du général, dépassant nettement ses attentes. "Plus que le résultat, je pense que le plus important était de finir le rallye vu que je suis encore plutôt un débutant", a expliqué Kovalainen à Motorsport.com.

"J'ai disputé un week-end de rallye au Japon mais participer à toute la semaine, faire les reconnaissances, prendre les notes et disputer les spéciales sous la pluie dimanche était un accomplissement en soi. Mes attentes étaient assez faibles en arrivant mais on a fait mieux que ce qu'on espérait et j'ai vraiment pris du plaisir. J'aimerais en refaire donc on verra."

Heikki Kovalainen, Sae Kitagawa, Fabia Evo Rally2

Heikki Kovalainen et Sae Kitagawa ont pris la dixième place au Rallye du Japon

Heikki Kovalainen est installé à Abu Dhabi depuis huit ans mais prévoit de regagner sa Finlande natale, ce qui pourrait faciliter des participations sur des manches en Europe. Le vainqueur du Grand Prix de Hongrie 2008 oscille entre envie et appréhension puisqu'il devra découvrir de nombreux éléments, le Rallye du Japon ayant été disputé sur des routes qu'il connaissait.

"J'aimerais faire plus [de rallyes] mais ça sera limite si les épreuves du WRC représentent une étape un peu trop importante. On a pu disputer celui-là [au Japon] mais on avait l'avantage du terrain puisque je connaissais les routes et la plupart des spéciales."

"Je pense que ça pourrait être dur de disputer une épreuve ailleurs, mais ça serait assez intéressant de faire quelque chose en Europe et on pourrait peut-être regarder du côté de la Finlande. C'est une chose qui me motiverait pas mal. On verra si on aura le package pour le faire."

Propos recueillis par Tom Howard

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Ogier furieux après un nouveau rallye gâché par une crevaison

Après une saison terne, Craig Breen quitte M-Sport