Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
35 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL2 dans
01 Heures
:
59 Minutes
:
11 Secondes
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Bautista réalise un triplé devant Rea

partages
commentaires
Bautista réalise un triplé devant Rea
Par :
24 févr. 2019 à 08:30

Le pilote espagnol a remporté chacune des trois courses devant le Nord-Irlandais qui n’a rien pu faire pour l’arrêter dans les Courses 1 et 2. Les deux hommes se sont néanmoins livrés une belle bataille durant la Course Tissot Superpole.

Après bientôt quatre mois d’attente, les pilotes du Superbike ont réalisé leur première manche de la saison sur le circuit de Phillip Island, en Australie. Ils ont inauguré le nouveau format de week-end qui inclut désormais une troisième course, la Tissot Superpole, qui compte seulement dix tours, et qui a lieu le dimanche matin, entre la Course 1 du samedi et la Course 2 du dimanche après-midi.

Lire aussi :

Course 1 : Une domination sans appel

Parti troisième sur la grille de départ, Álvaro Bautista n’aura pas tardé avant de s’imposer en Superbike. Déjà leader des tests qui s’étaient tenus en début de semaine sur le circuit de Phillip Island, l’Espagnol a imposé un rythme que personne n’a été en mesure de suivre. Il a ainsi repris la première place au poleman Jonathan Rea dès le premier tour et a ensuite creusé un écart qui est monté jusqu’à près de 15 secondes lorsqu’il a franchi la ligne d’arrivée en tête ! Il est le premier rookie à triompher dès sa première course depuis Max Biaggi en 2007.

Cette première course de l’année aura donc été composée de Bautista… et des autres, emmenés par un Rea qui a eu fort à faire avec son coéquipier. Leon Haslam a mené la vie dure au Champion du monde en titre, mais est finalement parti à la faute à dix tours de l’arrivée. Rea a aussi dû résister aux attaques d’Alex Lowes, qui n’a rien lâché pour monter sur le podium. Le Britannique a finalement dû s’incliner devant Marco Melandri pour 0"050. L’Italien a été l’auteur d’une très belle remontée depuis la neuvième place et a fini meilleur pilote Yamaha et premier pilote satellite, devant Alex Lowes et Michael van der Mark, qui a complété le top 5. Le quatrième pilote de la marque aux diapasons, Sandro Cortese, a terminé sa première course Superbike en neuvième position.

Tom Sykes est parvenu à hisser sa BMW au septième rang, tandis que Chaz Davies est remonté de la 16e à la dixième place. Qualifié dixième, Leon Camier est parti à la faute, et c’est son coéquipier Ryuichi Kiyonari qui a terminé meilleur pilote Honda, en avant-dernière position.

Australia Phillip Island : Top 15 de la Course 1

Pos. Pilote Moto Temps/Écart
1 Spain Álvaro Bautista Ducati 33'38"901
2 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki +14.983
3 Italy Marco Melandri Yamaha +16.934
4 United Kingdom Alex Lowes Yamaha +16.984
5 Netherlands Michael van der Mark Yamaha +19.179
6 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki +21.203
7 United Kingdom Tom Sykes BMW +21.488
8 Germany Sandro Cortese Yamaha +23.018
9 Italy Michael Rinaldi Ducati +25.580
10 United Kingdom Chaz Davies Ducati +27.124
11 Spain Jordi Torres Kawasaki +28.214
12 Ireland Eugene Laverty Ducati +30.055
13 Germany Markus Reiterberger BMW +31.859
14 Argentina Leandro Mercado Kawasaki +34.793
15 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki +41.009

Voir le classement complet

Course Tissot Superpole : Un premier duel attendu !

La grille de la Course Tissot Superpole étant, comme la Course 1, basée sur les résultats de la Superpole, Bautista est venu se replacer en troisième position derrière le duo Kawasaki, Rea et Haslam. À l’extinction des feux de cette première course sprint de l’Histoire, c’est une nouvelle fois le quadruple Champion du monde qui a viré en tête au premier virage, suivi de l’Espagnol et d'Haslam. Derrière, Lowes a pris un excellent départ et est remonté de la cinquième à la seconde place en deux virages.

Il n’a ensuite fallu que trois tours pour enfin avoir la bataille tant attendue entre Rea et Bautista qui n’ont cessé de se dépasser durant les trois tours suivant. Les passes d’arme ont néanmoins été de courte durée, puisque le pilote Ducati a repris l’avantage à la mi-course et a franchi la ligne d’arrivée en tête cinq tours plus tard avec plus d’une seconde d’avance sur le représentant Kawasaki. Dans le parc fermé, Bautista se montrait ravi au micro du site officiel du WorldSBK : "J’ai plus aimé qu’hier car j’ai eu une bagarre avec Rea. Je m’y attendais car il y avait peu de tours. […] J’espère continuer à m’amuser ainsi en Course 2. Je me sens prêt."

Derrière, la bagarre a longtemps fait rage pour le podium entre Haslam, Lowes, van der Mark, Cortese et Melandri. Si Haslam est rapidement parvenu à s’échapper et à faire une course en solitaire en troisième position, les quatre pilotes Yamaha ont lutté jusqu’au bout pour la quatrième place qui est finalement revenue à Lowes.

Le dernier tour a été marqué par une chute collective impliquant Leandro Mercado, Jordi Torres et Toprak Razgatlioglu et qui a permis aux derniers du classement de remonter jusqu’au top 10. C’est le cas pour Davies, qui a malgré tout terminé à la porte des points, en dixième position. Si l’Espagnol et le Turc sont parvenus à repartir et à franchir la ligne d’arrivée, Mercado est le seul à être revenu directement en pit lane.

Australia Phillip Island : Top 9 de la Course Tissot Superpole

Pos.
Pilote
Moto
Temps/Écart
1 Spain Álvaro Bautista Ducati 15'11"323
2 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki +1.176
3 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki +5.072
4 United Kingdom Alex Lowes Yamaha +6.713
5 Netherlands Michael van der Mark Yamaha +6.800
6 Italy Marco Melandri Yamaha +7.904
7 Germany Sandro Cortese Yamaha +8.224
8 Italy Michael Rinaldi Ducati +10.944
9 Ireland Eugene Laverty Ducati +12.416

Voir le classement complet

Course 2 : Et de trois pour Bautista

Suite à la toute nouvelle Course Tissot Superpole, les neuf premiers du classement ont pris place aux neuf premiers rangs de la grille de départ de la Course 2. Au-delà, les pilotes ont repris leur place de la Superpole. C’est donc Bautista qui s’est élancé de la première position, devant Rea et Haslam, un ordre qui s’est maintenu dans le premier virage lorsque le plateau Superbike s’est élancé pour 22 tours.

En un tour, l’Espagnol a creusé un écart d’une seconde et demie sur le duo Kawasaki, et dès le tour suivant il affichait le chrono le plus rapide en piste. Dès lors, il s’est échappé et a fait une course en solitaire, à l’image de sa Course 1. Il a imprimé un rythme que les Verts n’ont pas été en mesure de suivre et s’est imposé avec 12"192 d’avance. Il a ainsi réalisé un sans-faute et avait du mal à réaliser à l’arrivée. "Si on m’avait dit avant d’arriver en Australie que nous ferions un week-end comme cela, je ne l’aurais pas cru !", s’est-il exclamé.

Derrière lui, la bataille a fait rage entre Rea et Haslam. Si ce dernier a eu l’avantage sur son coéquipier durant une grande partie de la course, en parvenant à le maintenir à quelques dixièmes, Rea a pu porter une première attaque à sept tours de l’arrivée. Les deux hommes n’ont ensuite cessé de se doubler mutuellement jusqu’au dernier tour où Rea a pris un léger avantage qui lui a assuré la seconde position. "Ce n’est clairement pas la meilleure piste pour moi, mais nous avons réalisé la pole et décroché trois secondes places. Je ne pouvais pas espérer mieux. C’est un très bon week-end", a-t-il déclaré. "Félicitations à Álvaro."

De son côté, Haslam est monté sur son second podium consécutif, de quoi faire oublier sa chute en Course 1. "La course a été amusante, nous avons eu une belle bagarre avec Johnny. J’ai tout donné mais il n’est pas quatre fois Champion du monde pour rien", a-t-il dit avec amusement. Le Britannique devance der Mark, qui a eu le dernier mot sur les autres pilotes Yamaha, Melandri et Lowes. Davies a imprimé un bon rythme tout au long de la course et s’est finalement emparé de la septième place, tandis que Camier a décroché un second top 10 et s’est imposé comme meilleur pilote Honda. Enfin, la course a été un peu plus compliquée pour les pilotes BMW, Markus Reiterberger et Sykes, qui ont terminé 12e et 13e.

Australia Phillip Island : Top 15 de la Course 2

Pos.
Pilote
Moto
Temps/Écart
1 Spain Álvaro Bautista Ducati 33'38"114
2 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki +12.195
3 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki +12.454
4 Netherlands Michael van der Mark Yamaha +16.574
5 United Kingdom Alex Lowes Yamaha +16.859
6 Italy Marco Melandri Yamaha +17.329
7 United Kingdom Chaz Davies Ducati +26.823
8 Germany Sandro Cortese Yamaha +27.580
9 Ireland Eugene Laverty Ducati +29.116
10 United Kingdom Leon Camier Honda +29.178
11 Argentina Leandro Mercado Kawasaki +29.460
12 Germany Markus Reiterberger BMW +29.896
13 United Kingdom Tom Sykes BMW +31.231
14 Spain Jordi Torres Kawasaki +40.926
15 Japan Ryuichi Kiyonari Honda +41.616

Voir le classement complet

Álvaro Bautista prend donc la tête du championnat avec 62 points. Il devance Jonathan Rea qui en compte 49, ainsi que Marco Melandri et Alex Lowes, à égalité avec 30 points. Michael van der Mark clôt le top 5 avec un point de moins que les deux hommes. Le plateau Superbike va désormais se rendre en Thaïlande, où se va se tenir la seconde manche de la saison les 15, 16 et 17 mars prochains.

Voir le classement complet du championnat

 
Article suivant
WSS - Krummenacher s’impose, Cluzel et Mahias pénalisés

Article précédent

WSS - Krummenacher s’impose, Cluzel et Mahias pénalisés

Article suivant

Bautista : "Une journée que je n’oublierai jamais"

Bautista : "Une journée que je n’oublierai jamais"
Charger les commentaires