Davies sent que le record était possible dès aujourd'hui

partages
commentaires
Davies sent que le record était possible dès aujourd'hui
Par : Léna Buffa
24 févr. 2017 à 10:49

Le pilote Ducati a terminé 2016 en raflant tout et il entame 2017 en s'installant une nouvelle fois au sommet. Suffisamment pour s'imposer en course dès demain ?

Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati

L'homme le plus rapide du jour s'appelle Chaz Davies. Auteur ce matin d'un chrono impressionnant, le Gallois a établi une référence déjà plus rapide de sept dixièmes que ne l'était celle de l'an dernier au même moment, et encore il estime qu'il avait un petit peu de réserve dans son meilleur tour.

À en croire ses meilleurs partiels, le pilote Ducati aurait pu tourner en 1'30"035 s'il avait cumulé ses cinq secteurs les plus performants. Un chrono idéal qui aurait flirté avec le record absolu établi l'an dernier en pneus qualifs par Tom Sykes (1'30"020) et qui aurait laissé une toute petite marge à Jonathan Rea pour prendre la tête en 1'30"013 si lui aussi avait pu rendre une copie parfaite. La réalité est quelque peu différente et c'est bien à la Panigale qu'est revenu l'avantage ce vendredi, avec un temps de 1'30"189 et six centièmes de marge sur la Ninja.

"Je suis très content du temps que j'ai signé ce matin. Peut-être qu'en ne perdant pas une paire de dixièmes dans le dernier secteur, j'aurais même pu descendre sous la barre des 1'30", estime Chaz Davies.

"Par contre, en termes de rythme de course, il nous reste encore quelque chose à améliorer", pointe le pilote britannique, dont la préparation de la course a occupé l'essentiel du programme du vendredi. "On a adopté une approche méthodique ces jours-ci, comme ce fut d'ailleurs le cas tout l'hiver, en progressant pas à pas, sans révolutionner notre set-up de base", explique-t-il. "Cette piste est un peu plus difficile pour nous, on a dû faire quelques ajustements de plus, mais on a réussi à gagner progressivement en compétitivité."

"Pour une première journée, ça n'est pas mal", constate le Gallois, qui a déjà défini son programme pour demain : travailler principalement sur l'électronique pour s'atteler à peaufiner la distribution de puissance et le frein-moteur de la Panigale R.

Après une Superpole qu'il espère meilleure que celle de l'an dernier lorsqu'il s'était qualifié en neuvième position, Davies se présentera à 15h au départ de la première course avec sur le dos le poids des spéculations, lui qui n'a plus été battu depuis le mois de septembre.

"Beaucoup continuent à mentionner notre série de victoires en cours [six, ndlr], mais on va prendre la course comme elle vient. Si j'en aurai la possibilité, je vais essayer de gagner. Sinon je vais essayer de rapporter le plus de points possibles. La régularité des résultats est fondamentale", rappelle celui qui s'est incliné l'an dernier pour 53 points, payant le prix fort pour ses rares faux-pas en course.

T-shirt Ducati Corse 2016 avec logo
T-shirt Ducati Corse 2016 avec logo, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Rea et Sykes focalisés sur la distance de la course

Article précédent

Rea et Sykes focalisés sur la distance de la course

Article suivant

Hayden va crescendo et se qualifie pour la Superpole 2

Hayden va crescendo et se qualifie pour la Superpole 2
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Phillip Island
Catégorie Vendredi - Essais libres
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Chaz Davies
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions