Fin de série pour Sykes à Donington

Le pilote anglais n'a pas réussi à préserver son invincibilité sur son circuit fétiche. Un résultat qui doit beaucoup à son début de course difficile.

Toutes les bonnes choses ont une fin. Pour Tom Sykes, l'incroyable série de victoires sur le circuit de Donington, entamée en 2013 et qui s'est poursuivie samedi après-midi avec la victoire de l'Anglais lors de la Course 1 – portant son total à neuf succès consécutifs sur son tracé fétiche – a donc trouvé son terme dimanche.

Si le résultat n'est sans doute pas à la hauteur des espérances du pilote Kawasaki, qui se serait bien vu accrocher une dixième victoire à son tableau de chasse, celui-ci n'a cependant pas à rougir de sa performance.

Car le numéro 66 s'est en effet fendu d'une très belle remontée, après un envol des plus calamiteux, qui a vu son coéquipier Jonathan Rea prendre l'ascendant, puis la tête de course quelques virages plus loin. 

Gêné dans le premier virage, Sykes a souffert sur l'ensemble du premier tour. "Quand j'ai pris le départ de la course, j'étais à l'intérieur, et le virage 1 a été un désastre complet", déplore l'Anglais. "J'ai quasiment dû stopper la moto car certains essayaient de remporter la course dès le premier virage. Nous avons dû faire avec cela, et il y a eu un accident dans le dernier virage qui nous a fait hésiter, donc la course a vraiment mal débuté pour moi. Je suis déçu de voir mon record à Donington prendre fin de cette façon."

Un mauvais départ qui change tout pour Sykes

Alors que Rea a pu profiter du resserrement du peloton durant la première boucle pour s'emparer sans coup férir de la tête de course, Sykes a donc dû batailler en un contre un pour se frayer un chemin vers les avant-postes. 

Une tâche pas évidente, mais à laquelle le désormais deuxième au championnat s'est livré sans réserve, dans l'espoir de préserver son invincibilité. Sykes a donc dû attendre le cinquième tour pour se défaire d'un Marco Melandri particulièrement accrocheur en troisième position, avant de fondre sur Michael van der Mark trois tours plus tard.

Las, le mal était fait, puisque Rea avait déjà pris la poudre d'escampette et s'était aménagé une barrière de protection de près de quatre secondes au tiers de la course. Sykes a bien donné de sa personne pour essayer de recoller, mais c'était sans compter le dernier sursaut du Nord-Irlandais, qui a remporté cette Course 2 avec plus d'une seconde et demie d'avance.

"J'étais en train de me rapprocher de la tête, mais avec trois tours à parcourir, j'ai commencé à trop en demander à la moto dans certains virages", relate Sykes, qui grâce à son résultat reprend tout de même la deuxième place du championnat à Chaz Davies. "Mais s'il y avait eu trois tours de plus, alors j'aurais pu continuer à progresser de manière plus calculée."

Revenu à 55 points de Rea au classement général à l'issue de cette sixième manche du calendrier, le Champion du monde 2013 peut s'estimer heureux d'avoir enfin ouvert son compteur de victoire ce week-end, après une disette de dix mois.

Et même s'il aurait sans doute préféré enquiller sur deux succès ce week-end, c'est avec fair-play qu'il rend hommage à celui qui a rompu son invincibilité à Donington dimanche. "Tout bien pesé, j'ai été battu à la loyale et Jonathan a très bien piloté. Ce jour devait arriver à un moment dans ma vie de pilote, et malheureusement c'est arrivé aujourd'hui, même si je pense que notre rythme de course était très fort."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Donington
Sous-évènement Course 2
Circuit Donington Park
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Type d'article Réactions